GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Réalité virtuelle pour acrophobe

    Une femme utilise un casque de réalité virtuelle. Getty Images/Westend61

    Les technologies de la réalité virtuelle permettent de développer de nouvelles approches thérapeutiques dans le domaine de la psychiatrie. Un programme mis au point par des chercheurs du Royaume-Uni est ainsi capable de soulager l’acrophobie, c’est-à-dire la peur extrême et irrationnelle qu’éprouvent certaines personnes, dès qu’elles se retrouvent en hauteur.

    Rappelons que derrière le terme de « réalité virtuelle », se cache un ensemble de technologies qui proposent de nous transporter dans des espaces artificiellement créés en 3 dimensions par ordinateur. La mise au point récente de casques immersifs permet déjà aux « gamers », d’explorer sans se déplacer, une infinité de mondes virtuels. Mais le domaine de l’amusement n’est pas le seul à profiter de ces prouesses technologiques, celui de la santé en bénéficie également.

    Le département de psychiatrie de l’université d’Oxford au Royaume-Uni, que dirige le professeur Daniel Freeman, a choisi cette méthode pour venir en aide aux acrophobes, c’est-à-dire aux personnes souffrant de peur panique lorsqu’elles se retrouvent en hauteur. Cette phobie très invalidante, que l’on confond à tort avec les troubles du vertige, dont les manifestations sont plutôt d’ordre physique, atteint entre 2 et 5 % de la population mondiale. Elle toucherait, par ailleurs, deux fois plus de femmes que d’hommes, selon diverses études.

    Thérapie virtuelle

    Le dispositif de réalité virtuelle mis au point par les chercheurs téléporte en quelque sorte les patients acrophobes en haut d’un immeuble de dix étages qui devront alors réaliser une série d’activités. Franchir une passerelle branlante, sauver un chat perché sur un arbre, peindre un tableau ou jouer du xylophone sur le bord d’un balcon, les difficultés à surmonter par les acrophobes iront crescendo, mais toujours de façon ludique et divertissante, précisent les scientifiques.

    Une séance de thérapie dure environ deux heures, elle se terminera en apothéose en invitant les patients à chevaucher une baleine virtuelle qui flotte autour de l’immeuble. Mais pas de panique, un coach virtuel dénommé Nic vous assiste pendant toutes les épreuves. Cet avatar personnel est complètement artificiel, il est généré uniquement par ordinateur et entièrement programmé pour ne répondre qu’exclusivement, au son de votre voix.

    « Les résultats sont extraordinairement bons, plus des trois quarts des participants ont montré au moins une réduction de moitié de leur peur panique des hauteurs. Notre étude démontre que la réalité virtuelle peut être un moyen extrêmement puissant pour déployer des thérapies psychologiques à grande échelle », ont conclu les scientifiques. Ils envisagent maintenant de généraliser leur procédé pour traiter les dépressions, les psychoses ou les toxicomanies qui handicapent la vie de millions de personnes à travers le monde.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    • Un drone tueur de drones

      Un drone tueur de drones

      Une entreprise aux États-Unis a conçu un drone ultra rapide qui percute, pour mieux les abattre, des engins malveillants qui survoleraient des espaces aériens interdits.

    • Une «robolution» pour les seniors

      Une «robolution» pour les seniors

      Des chercheurs japonais expérimentent des robots capables d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques nippons ? Créer des machines dotées …

    • Le virtuel dans la peau

      Le virtuel dans la peau

      Des chercheurs suisses ont conçu une peau artificielle procurant aux usagers de casques immersifs les sensations du toucher dans les environnements de la réalité augmentée.

    • Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Avec l’objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, une entreprise américaine a mis au point un bioréacteur de faible dimension qui serait plus performant …

    • Prédire l’évolution des feux de forêts

      Prédire l’évolution des feux de forêts

      Des scientifiques américains ont mis au point un programme d’intelligence artificielle qui permettrait d’analyser en temps réel la progression des incendies de forêt …

    • Facebook, le réseau social des cerveaux

      Facebook, le réseau social des cerveaux

      Pouvoir facilement contrôler ses appareils high-tech uniquement par la pensée est le service que le réseau social Facebook compte bientôt proposer à ses 2 milliards d’abonnés. …

    • «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      Entièrement conçues en temps réel à l’aide d’un programme d’intelligence artificielle, les photos de synthèse de faux visages, de personnes de tous genres, tous âges …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.