GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Comment les outils high-tech ont-ils révolutionné l’archéologie?

    Illustration d'un travail d’étude d’une urne funéraire trouvée à Guipry par l’Inrap, par tomodensitométrie avec production d'un modèle 3D. La grande photo montre le résultat d’une numérisation par scan laser d’une ancienne salle de jeu de paume à Rennes. © Inrap/Image ET/Irisa

    Nos invités du jour, les chercheurs Valérie Gouranton et Ronan Gaugne du laboratoire IRISA et du centre Inria, et l'archéologue Théophane Nicolas, s'interrogeront autour de la question suivante : «Comment les outils high-tech ont-ils révolutionné l’archéologie ?»

    Scanner, laser, drones, réalité virtuelle, 3 D : comment les nouvelles technologies permettent-elles de découvrir des trésors cachés ou des lieux inexplorés ?

    Avec Valérie Gouranton, enseignante-chercheure à l’INSA Rennes, membre du Laboratoire IRISA et du centre Inria. Son domaine de recherche est la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’interaction 3D, la collaboration ; les domaines applicatifs visés sont la médecine, le bâtiment, le cinéma, le patrimoine culturel. Elle travaille avec l’Inrap depuis plusieurs années. Elle coordonne actuellement le projet INTROSPECT dont l’Inrap est partenaire. Ce projet vise à proposer des nouveaux usages numériques dans le domaine de l’archéologie.

    Ronan Gaugne est ingénieur de recherche à l’Université de Rennes 1, membre du Laboratoire IRISA et du centre Inria. Il est le responsable technique de la plateforme expérimentale de réalité virtuelle Immersia et son domaine de recherche est la réalité virtuelle, la réalité augmentée, et l’interaction 3D, notamment dans le cadre de domaines applicatifs du patrimoine culturel, tels que l’archéologie, l’histoire, les arts numériques et la musique. Il participe actuellement au projet INTROSPECT.

    Théophane Nicolas est céramologue, spécialiste des productions céramiques à l’âge du Bronze, à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap), membre permanent de l’UMR 8215 Trajectoires. Depuis 2012, il collabore avec l'équipe Hybrid (Inria/IRISA), l’INSA Rennes, et l’Université de Rennes 1 au développement de nouvelles approches d'Imageries et restitutions 3D interactives pour l’archéologie (Tomodensitométrie, réalité virtuelle, réalité augmentée, et fabrication additive) notamment à travers du projet INTROSPECT.

    → Un dossier sur Archéologie et 3D sur le site de l'Inrap.


    Sur le même sujet

    • Autour de la question

      Pourquoi faire l'archéologie des migrations?

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Archéologie: quelle vie pour les Homo sapiens au Maroc ?

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Archéologie: les étonnantes découvertes de Charles Bonnet au Soudan

      En savoir plus

    • Débat du jour

      L'archéologie peut-elle, doit-elle s'affranchir de la morale?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Pourquoi remonter sur les pas de Lucy? (Rediffusion)

    Pourquoi remonter sur les pas de Lucy? (Rediffusion)
    Pourquoi et comment remonter sur les pas de Lucy ? Retour sur les grandes expéditions paléontologiques en Afrique de l’Est, en Ethiopie, au Kenya qui, depuis les années 1970, ont révolutionné nos connaissances sur les origines de l’homme, aboutissant (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.