GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cisjordanie: Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque (armée)
    • Attaque de Strasbourg: une troisième victime est morte (préfecture)
    • Cisjordanie: deux Israéliens ont été tués dans une attaque à l'arme à feu (armée)
    • France: piratage de «données personnelles» enregistrées sur un site du ministère des Affaires étrangères (officiel)
    • Automobile: la justice européenne juge les nouvelles limites d'émissions pour les moteurs diesel «trop élevées»
    • RDC: un mort à Mbuji-Mayi en marge d’une visite attendue du candidat Félix Tshisekedi
    • «Gilets jaunes»: «Il faut maintenant que le mouvement s'arrête», dit Richard Ferrand (LREM), président de l'Assemblée nationale

    La transformation structurelle de l’agriculture en Côte d’Ivoire

    Mamadou Sangafowa Coulibaly, ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural. © RFI/Sayouba Traoré

    Les responsables administratifs parlent de Programme national d'investissement agricole, en abrégé PNIA. L’affaire est d’envergure continentale.
    Développer vraiment la production agricole en vue de combattre l’insécurité alimentaire et la pauvreté, tout cela a été décidé au niveau des chefs d’Etats de l’Union africaine. Ensuite les organisations régionales ont pris le relais.

    Au niveau de l’Afrique de l’Ouest, il y a eu un Programme Régional d’Investissement Agricole, ou PRIA, élaboré sous l’égide de la CEDEAO pour la conduite de sa politique agricole l’ECOWAP. Puis, chacun des 15 Etats membres a élaboré son programme national d’investissement agricole, ou PNIA.

    (Rediffusion du 18 mars 2018).

     

    Dr Nouhoun Coulibaly, directeur général de la planification, des statistiques et des projets du Ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural. © RFI/Sayouba Traoré

    En Côte d’Ivoire, il y a eu un PNIA1, d’un coût initial de 2 040,50 milliards FCFA et couvrant la période 2012-2017. Ce programme visait à couvrir les sous-secteurs de l’élevage, de l’agriculture, de la pêche, de l’aquaculture, la gestion de l’environnement, les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les problématiques de développement rural et de résilience des populations.

    Djiakariya Coulibaly, directeur de la Planification, des Statistiques et des programmes du Ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural. © RFI/Sayouba Traoré

    Aujourd’hui, il est question de poursuivre sur cette lancée avec un PNIA2 couvrant la période 2018-2025, et qui va coûter 11 905 milliards.

    Il est vrai qu’on ne peut contrôler réellement une planification de la production agricole, si l’agriculture dans les pays africains reste essentiellement pluviale. En d’autres termes, sans irrigation et sans maîtrise des eaux, le producteur est totalement dépendant des caprices de la météo. Voilà donc la philosophie d’ensemble et les objectifs principaux de ce programme national d’investissements agricole, qui ont permis à l’agriculture ivoirienne de repartir après 10 années de secousses politico-militaires. Toutefois, même en visant la transformation structurelle du secteur agricole, ce PNIA ne perd pas de vue la nécessité de la préservation de l’environnement, même s’il y a des efforts d’adaptation aux changements climatiques.

    Invités :
    - Mamadou Sangafowa Coulibaly, ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural
    - Dr Nouhoun Coulibaly, directeur général de la Planification, des statistiques et des projets du Ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural
    - Djiakariya Coulibaly, directeur de la Planification, des statistiques et des programmes du Ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Nicolas Benita

     

     


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      La Côte d’Ivoire, première puissance agricole d’Afrique de l’Ouest

      En savoir plus

    • Le coq chante

      La huitième conférence des ministres du CODEPA à Abidjan

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le drainage agricole (1)

    Le drainage agricole (1)
    Cette semaine, nous allons vous parler de drainage agricole. Dans les faits, nous allons traiter ce sujet important en deux parties. Un premier épisode cette semaine, et une deuxième partie la semaine prochaine. Et nous avons trouvé (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.