GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    • Iran: les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un tanker britannique
    • Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider
    • Drone iranien: «Aucun doute, nous l'avons abattu» (Trump)
    • Tour de France 2019: Alaphilippe remporte le contre-la-montre et conforte son maillot jaune
    • Kosovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, annonce sa démission

    Le retour des sanctions commerciales contre l’Iran

    RFI

    Les Etats-Unis ont décidé de rétablir les sanctions commerciales contre l’Iran, avec une entrée en vigueur le mardi 7 août 2018. Toutes les entreprises présentes sur le sol iranien sont concernées. David Rigoulet-Roze, enseignant et chercheur rattaché à l’Institut Français d’Analyse Stratégique (IFAS) et rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques, nous éclaire sur ce retour des sanctions américaines.


    Sur le même sujet

    • Iran / Etats-Unis

      Iran: de lourdes sanctions américaines frapperont de nouveau le pays mardi

      En savoir plus

    • Iran / Commerce et échanges

      Iran: le rial en chute libre à l'approche des sanctions américaines

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Futur gouvernement en Espagne: «Le problème de fond, c’est la question de la Catalogne»

    Futur gouvernement en Espagne: «Le problème de fond, c’est la question de la Catalogne»
    Les négociations autour de la formation du futur gouvernement ont commencé en Espagne, mais elles se sont vite retrouvées dans l'impasse. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez refuse d'intergrer Pablo Iglesias, le chef du parti de gauche Podemos (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.