GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Viaduc effondré à Gênes en Italie: il y a trois Français parmi les personnes décédées, indique le Quai d'Orsay
    • Viaduc effondré en Italie: le bilan est désormais de 38 morts confirmés et de plusieurs disparus (Salvini)
    • Ankara refuse à nouveau de lever l'assignation à résidence du pasteur Brunson (médias)
    • Viaduc effondré en Italie: le gouvernement indique vouloir révoquer la concession autoroutière (ministres)
    • Israël rouvre un passage vital vers la bande de Gaza après des semaines de tensions (officiel)
    • Le président russe Vladimir Poutine se déclare prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (KCNA)
    • Ankara annonce l'augmentation des tarifs douaniers de plusieurs produits américains (journal officiel)

    Le studio de jeux vidéo LargeLabs, un pied en France, l’autre en Egypte

    Les deux entrepreneurs, Karim Aboul-Enein et Sébastien Marty. François Hume-Ferkatadji

    Deux entrepreneurs, Karim Aboul-Enein et Sébastien Marty, l’un Franco-Egyptien et l’autre Français, se sont installés il y a deux ans en Égypte. « Alien vs Cowmander » est le premier jeu vidéo sur téléphone portable sorti de leur studio de création, LargeLabs qui a un pied à Villandraut en Gironde, et l'autre au Caire en Égypte. « Alien vs Cowmander » est à destination du marché européen, mais aussi entièrement imaginé pour répondre aux attentes des joueurs du Moyen-Orient. François Hume-Ferkatadji les a rencontrés dans leur espace de création au centre de la capitale égyptienne, pour comprendre quelles sont les promesses de développement du secteur du jeu vidéo en Égypte, et dans tout le Moyen-Orient.

    Dans une rue calme du centre du Caire, colorée au printemps par les fleurs rouges des flamboyants se trouve le petit bureau cairote de Largelabs. Des écrans, une palette graphique, et une décoration qui met à l’honneur l’univers des jeux vidéo. Karim Aboul-Enein, cofondateur du studio explique pourquoi il a voulu s’installer dans la capitale égyptienne, après avoir travaillé 2 ans dans un grand studio parisien :« Il y avait une véritable opportunité de marché au Moyen-Orient pour faire des jeux, localisés en arabe et adaptés aux joueurs de la région, nous à LargeLabs, on fait des jeux à forte influence culturelle du Moyen-Orient ou de la France, on est un studio multiculturel, assumé, et... on met l'accent sur la localisation en arabe dans nos jeux »

    La localisation, c’est le fait d’adapter le contenu d’un jeu à une région, comme le précise Sébastien Marty, cofondateur de LargeLabs et directeur artistique.

    « La localisation c'est l'opération qui consiste à adapter le contenu d'un jeu pour une cible géographique, donc ce n’est pas seulement une traduction bête, il y a un vrai travail de réadaptation qui est fait au niveau des contenus des textes, mais aussi au niveau du contenu du jeu, afin de pouvoir le rendre soit éligible, soit plus intéressant auprès d'une cible particulière, par exemple dans le cas de « Alien vs Cowmander » on a fait un gros travail de réadaptation des textes afin que les jeux de mots soient compréhensibles aussi en arabe, afin qu'il y ait un type d'humour qui rende ça attrayant », explique Sébastien Marty.

    « Et après, d'un point de vue purement créatif, Le Caire, c'est une ville assez unique dans un pays qui l'est tout autant et c'est vrai qu'il y a un rythme fou ici, et ça influence beaucoup la façon dont on crée, la façon dont on pense, et les expériences qu'on développe, et c'est aussi très valorisant de voir qu'il y a tout un écosystème de développeurs indépendants ici qui essaient de s'organiser, qui en est un petit peu à ses balbutiements et de pouvoir travailler ici et de participer à l'élaboration de tout ça, et pouvoir apporter notre pierre à l'élaboration d'un plus gros écosystème, développement de jeu en Égypte, c'est une super expérience », ajoute-t-il.

    LargeLabs espère à terme embaucher une dizaine de personnes en Égypte, pour développer le studio et proposer une offre singulière pour les joueurs moyen-orientaux. Les deux entrepreneurs ont notamment remarqué que l’App Store d’Apple n’a pas de section en arabe. Les joueurs arabophones ont tendance à se connecter sur le store USA. D’où la nécessité de créer des jeux vidéo pensés dès le début en arabe, trop absents, selon eux, des catalogues en ligne.

    Leur premier jeu vient tout juste de sortir. Deux autres jeux sont en préparation... 

    Le site de LargeLabs
    Page Instagram de LargeLabs

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.