GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    A la Une de la presse à Kinshasa : photos et programmes des candidats

    Kamanda wa Kamanda. © Thomas Nicolon

    Ce n’est pas encore la campagne électorale, mais c’est tout comme. A la Une des journaux de la RDC, des déclarations de soutien ainsi que des photos et des programmes de candidats à la présidentielle de décembre prochain. Le quotidien d’information général La République considère que le Front commun pour le Congo s’est déjà lancé dans la campagne et parle déjà d’une propagande avant la lettre en faveur de son candidat à la présidentielle : Emmanuel Ramazani Shadary. Le journal souligne que le Front commun pour le Congo a organisé le samedi 11 août une caravane motorisée et une marche de soutien à son candidat.

    De son côté, L’Avenir scrute les déclarations de certains candidats de l’opposition parmi lesquels : Bemba, Tshisekedi, Kamerhe, Tshiani. Le journal ajoute à cette liste Moïse Katumbi qui a présenté un programme même s’il n’a pas pu déposer son dossier. « Ces candidats, affirme le quotidien, ont tous proposé des budgets ambitieux qu’il faudra mobiliser afin de changer l’image de la RDC ». Budget réaliste ou effet d’annonce ? Selon des analystes que le journal dit avoir consultés, l’économie congolaise ne produit à l’heure actuelle que 35 milliards de dollars de biens et services.

    Lever de grands fonds d’investissements d’une telle envergure se fait sur base de la production réelle du pays et en tenant compte de la solidité de son système financier. D’où la question posée dans ce journal : « Comment vont-ils parvenir à lever le triple du PIB actuel dans un système financier qui ne gère que trois milliards de dépôts ? » Réponse d'un cadre de la majorité présidentielle dans L’avenir : « Il s’agit de budget sans âme qui ressemble à des travaux de fin de cycle. »

    « Du sérieux, du lourd, de la politique avec P majuscule », écrit de son côté le Forum des As au sujet du programme de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le tout premier prétendant à la magistrature suprême à avoir présenté un programme de gouvernement. « 86 milliards de dollars pour transformer la RDC au bout de 10 ans. Dans un pays où la politique se réduit souvent à réciter des poncifs et à balancer les noms d’oiseaux, cela a son importance. »

    Et c’est au beau milieu de ce débat que le ministre de la Justice a révélé l’existence d’un mandat d’arrêt international contre Moïse Katoumbi, « un mandat aux motivations politiques » pour Le Potentiel. Le quotidien constate que Moïse Katoumbi est devenu le héros d’un feuilleton inédit.

    Pour sa part, le bihebdomadaire Le Maximum confirme enfin que le gouvernement a renoncé au soutien logistique proposé à la Ceni par la Monusco. « Non à l’aumône de 80 millions de dollars », écrit ce journal. Selon Le Maximum, Corneille Nangaa, le président de la Céni a annoncé aux patrons de presse la mise en place d’un appui logistique gouvernemental significatif pour le transport et l’acheminement des kits électoraux. Le journal parle de sept avions, sept hélicoptères, 130 camions et 195 pick-up acquis sur fonds propres.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.