GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le navire de gardes-côtes italien Diciotti ne peut pas débarquer en Italie

    Les migrants du Diciotti attendent dans le port de Catane, le 21 août 2018. REUTERS/Antonio Parrinello

    Arrivé dans la nuit de lundi à mardi au port de Catane en Sicile, selon les indications du ministre des Transports Danilo Toninelli, après cinq jours d’errance au large de Lampedusa, le Diciotti n’est pas autorisé à faire débarquer les 177 migrants qu’il a secourus. Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, chef de la Ligue (extrême droite), refuse qu’ils puissent descendre sur le sol italien tant que le partage de l’accueil des demandeurs d’asile ne sera pas garanti par Bruxelles. Et, faute de « solution rapide », il menace de rediriger le patrouilleur militaire « ailleurs ». Autrement dit vers la Libye. Mais n’abuse-t-il pas de ses compétences ?

    De notre correspondante à Rome,

    Depuis une semaine, le navire Diciotti est au centre de l’attention en Europe, mais on manque de précisions sur le rôle les gardes-côtes et leur encadrement

    Il s’agit d’un organisme dont l’histoire remonte à 1865 et qui est dévolu à l’action de l’Etat italien en mer. Les gardes-côtes, au nombre de 12 000, font partie de la marine militaire. Leurs fonctions vont du sauvetage de vies humaines à la protection de l’environnement marin, en passant par la surveillance de toute la filière de la pêche. Selon leurs activités, ils sont encadrés par un ou plusieurs des ministères suivants : Défense, Transports, Intérieur et Environnement.

    Les opérations de secours sont coordonnées par la direction centrale de la garde-côtière. Mais les gardes-côtes dépendent du ministère des Transports et de celui de l’Intérieur. L’indication du port de destination d’un navire transportant des naufragés secourus est de la compétence du ministre des Transports. Pour sa part, le ministre de l’Intérieur peut intervenir sur tout ce qui relève de l’ordre et la sécurité. La sécurité est un vaste thème qu’exploite Matteo Salvini. Dernier exemple en date, il a donc bloqué le débarquement des migrants à Catane.

    Mais Matteo Salvini ne cesse de marteler qu’il refuse de faire débarquer les migrants à bord du patrouilleur Diciotti parce que Bruxelles n’a pas donné de garanties sur leur répartition dans d’autres pays européens

    Dans son rôle de vice-président du Conseil, il joue sur plusieurs tableaux, entre le danger que représente l’immigration non contrôlée et le manque de solidarité des partenaires européens. Il faut dire que si Salvini et Luigi Di Maio, chef politique des 5 étoiles, sont aussi remontés contre l’Europe, ils ont des raisons de l’être. Rappelons le cas des 450 migrants secourus au mois de juillet par un navire de la mission européenne Frontex et qui ont débarqué à Pozzallo en Sicile. L’accord de répartition, sous l’égide de Bruxelles, d’un certain nombre de ces migrants dans six pays, n’a été respecté, à ce jour, que par la France.

    Qu’un navire militaire battant pavillon italien soit bloqué par son propre pays, l'initiative doit choquer les Italiens

    Quelques voix de l’opposition, centristes ou de gauche, se sont élevées contre « un chantage inacceptable ». Une quinzaine d’ONG humanitaires ont lancé un appel au chef de l’Etat, Sergio Mattarella, pour « libérer les migrants otages » à bord du Diciotti et faire taire les menaces de Salvini. Il affirmait encore hier soir que « sans solution européenne, Rome commencera à ramener les migrants dans les ports d'où ils sont partis ». Mais force est de constater une certaine apathie de la part de la société civile et du monde de l’Eglise.


    Sur le même sujet

    • Européen de la semaine

      Matteo Salvini, l'homme dur de l'extrême droite italienne

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      L’Italie veut imposer son tempo à l’Europe

      En savoir plus

    • Migrants

      Le Maersk avec 108 migrants débarque en Italie, le Lifeline attendu à Malte

      En savoir plus

    • UE / Libye

      Le plan de Matteo Salvini sur les migrants

      En savoir plus

    • Italie

      Italie: Matteo Salvini mène la danse

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Italie: le ton monte contre les ONG venant en aide aux migrants

      En savoir plus

    • La guerre des frites relancée entre la Belgique et la France

      La guerre des frites relancée entre la Belgique et la France

      La guerre des frites relancée entre la Belgique et la France cet été... La question est : les frites sont-elles françaises ou belges ? Faut-il les nommer « french fries », …

    • Allemagne: nudisme et naturisme passent de mode

      Allemagne: nudisme et naturisme passent de mode

      « Freikörperkultur », la « culture du corps libre »... l’abréviation FKK est indissociable de la culture germanique depuis plus d’un siècle. Mais le naturisme comme le …

    • Élections anticipées en Italie: les partis divisés?

      Élections anticipées en Italie: les partis divisés?

      Fort des sondages qui donnent son parti d’extrême droite en tête des intentions de vote, le leader de la Ligue et ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déposé …

    • La peste porcine ravage la Bulgarie

      La peste porcine ravage la Bulgarie

      Une épidémie de peste porcine africaine menace tout le secteur d'élevage de porcs dans le pays. Les autorités ont du mal à maîtriser la situation. Les éleveurs sont mécontents …

    • Une conférence des partis d’extrême droite européens à Lisbonne

      Une conférence des partis d’extrême droite européens à Lisbonne

      Á Lisbonne doit avoir lieu ce samedi 10 août 2019, une conférence de différents partis d’extrême-droite européen. Un événement qui provoque un mouvement de protestation.

    • Vatican: le latin n'est pas mort

      Vatican: le latin n'est pas mort

      Le latin est une langue traditionnelle de l’Église, liturgique en particulier, c’est aussi de plus en plus une langue vivante au Vatican. Car depuis le mois de juin, …

    • Turquie: l'internet de plus en plus sous contrôle

      Turquie: l'internet de plus en plus sous contrôle

      En Turquie, le pouvoir s’apprête à resserrer son contrôle sur internet. Une loi entrée en vigueur la semaine dernière permet notamment au gouvernement de censurer le …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.