GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Vancouver, ville canadienne la plus vulnérable aux changements climatiques

    Un cycliste devant la ligne d'horizon de Vancouver, le 7 février 2009. DON EMMERT / AFP

    Si, comme le prédisent les climatologues des Nations unies, les températures du globe augmentent de 4 degrés d'ici 2100, dans un peu moins de 100 ans, le niveau de la mer augmenterait d'un mètre. Selon ce scénario, plusieurs villes côtières canadiennes pourraient voir une grande partie de leur territoire inondé ou même à risque de disparaître. La plus vulnérable de ces villes au Canada, si un pareil scénario se réalise, est la métropole de la Colombie-Britannique, Vancouver, sur la côte du Pacifique, qui commence déjà à prendre des mesures pour faire face à la hausse du niveau de la mer. Par Dominique Arnoldi de Radio Canada.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.