GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Gérard Essomba

    Gérard Essomba. © Yasmine Chouaki/RFI

    Le ton est donné dans ce Yaoundé du mois de mai, fleuri, pluvieux et terriblement
    camerounais. Un mois de mai qui accueillait En Sol Majeur, dans le cadre du SYLIA, le Salon International du Livre de Yaoundé. Après avoir fureté un week-end dans la bibliothèque de deux auteurs (Kangni Alem et Janis Otsiemi), on s’est laissé aller à la moiteur d’un dernier entretien un peu improvisé sur une terrasse familiale, et qu’on vous offre aujourd'hui pour cette rentrée. Entretien avec le grand-père du très populaire Vogada, quartier situé dans les environs de Yaoundé. Mais, c’est moins le grand-père qui m’intéresse que Gérard Essomba lui-même, homme de théâtre devenu une figure mythique du cinéma camerounais et hexagonal, incontournable dans les années 70/80 et qui a tout joué : autant les p’tits truands que les grands héros (de Malcolm X à Toussaint Louverture). Mais aujourd’hui, rentré au pays, son témoignage pose la vraie question du statut des artistes en Afrique, et plus spécifiquement des artistes qui ont fait carrière, c’est-à-dire vieillissants. Sont-ils des totems ? Des objets muséifiés ? Des passeurs ? Le ton est donné lorsqu’au téléphone avant la rencontre, Gérard me dit : «La plupart des artistes au Cameroun sont 'comme des zombies au bord de la tombe'».

    → Une vidéo hommage à Gérard Essomba ici.

    Les choix musicaux de Gérard Essomba

    Doris Day Sleepy lagon

    Francis Bebey Idiba

    Matt Monro Stranger in paradise

     

    Prochaine émission

    Waed Bouhassoun (rediffusion)

    Waed Bouhassoun (rediffusion)
    Je sais bien qu’on ne parle que de ça dans nos médias : de la vieille ville de Raqqa détruite par l’EI hier et récupérée aujourd'hui par les Forces démocratiques syriennes… L’oreille (…)
    • Iyad Alasttal

      Iyad Alasttal

      Un cinéaste gazaoui dans le fauteuil d’ESM. Iyad Alasttal, 28 ans, né dans la bande de Gaza, sur la bordure orientale de Khan Younès : …

    • Hommage à Gérald Bloncourt (Rediffusion)

      Hommage à Gérald Bloncourt (Rediffusion)

      Hommage à un grand révolutionnaire haïtien, décédé à 92 ans, le 29 octobre 2018. Pour partager avec vous sa passion haïtienne, …

    • Aïssata Seck (Rediffusion)

      Aïssata Seck (Rediffusion)

      Je vais vous faire une confidence : mon oeil a été attiré par un nom dans la presse avec ce titre Aïssata Seck, Marianne noire. Beau titre, …

    • Beate et Serge Klarsfeld (Rediffusion)

      Beate et Serge Klarsfeld (Rediffusion)

      Ils sont entrés ensemble dans le dictionnaire, comme ils sont entrés ensemble dans l’Histoire. Serge et Beate Klarsfeld : un couple, une association, …

    • Amandine Gay

      Amandine Gay

      C’est une voix qui l’ouvre. Une voix de comédienne, réalisatrice, enfant adoptée d’une famille blanche qui se définit comme …

    • Slimane Dazi (Rediffusion)

      Slimane Dazi (Rediffusion)

      C’est un grand comédien français poursuivi par un passeport algérien. C’est Slimane Dazi. Révélé par Un prophète …

    • Khadja Nin

      Khadja Nin

      Notre invitée En Sol Majeur s’appelle Khadja Nin. J’vous demande un peu : c’est quoi une vie ? Quand je regarde celle de la petite …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.