GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Maldives: ouverture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle (officiel)

    Gérard Essomba

    Gérard Essomba. © Yasmine Chouaki/RFI

    Le ton est donné dans ce Yaoundé du mois de mai, fleuri, pluvieux et terriblement
    camerounais. Un mois de mai qui accueillait En Sol Majeur, dans le cadre du SYLIA, le Salon International du Livre de Yaoundé. Après avoir fureté un week-end dans la bibliothèque de deux auteurs (Kangni Alem et Janis Otsiemi), on s’est laissé aller à la moiteur d’un dernier entretien un peu improvisé sur une terrasse familiale, et qu’on vous offre aujourd'hui pour cette rentrée. Entretien avec le grand-père du très populaire Vogada, quartier situé dans les environs de Yaoundé. Mais, c’est moins le grand-père qui m’intéresse que Gérard Essomba lui-même, homme de théâtre devenu une figure mythique du cinéma camerounais et hexagonal, incontournable dans les années 70/80 et qui a tout joué : autant les p’tits truands que les grands héros (de Malcolm X à Toussaint Louverture). Mais aujourd’hui, rentré au pays, son témoignage pose la vraie question du statut des artistes en Afrique, et plus spécifiquement des artistes qui ont fait carrière, c’est-à-dire vieillissants. Sont-ils des totems ? Des objets muséifiés ? Des passeurs ? Le ton est donné lorsqu’au téléphone avant la rencontre, Gérard me dit : «La plupart des artistes au Cameroun sont 'comme des zombies au bord de la tombe'».

    → Une vidéo hommage à Gérard Essomba ici.

    Les choix musicaux de Gérard Essomba

    Doris Day Sleepy lagon

    Francis Bebey Idiba

    Matt Monro Stranger in paradise

     

    Prochaine émission

    Nancy Huston

    Nancy Huston
    Des yeux verts, une peau blanche et un épiderme toujours à l’épreuve de l’Humain. Bonjour Nancy Huston... Notre invitée En Sol Majeur est née très loin de Paris, où ça exactement ? (…)
    • Sharif Andoura

      Sharif Andoura

      Une tête d’écossais, un prénom arabe et peut-être un accent belge. Je vous présente Sharif Andoura, comédien et acteur de …

    • Daniel Kamwa

      Daniel Kamwa

      Je ne sais pas vous, mais moi je me fais un cinéma en ce moment... Je me retrouve avec plein de bobines de films sur la table d’En Sol Majeur, toutes signées …

    • Taysir Batniji

      Taysir Batniji

      Voilà quelqu’un qui a l’œil. L’œil de celui qui a vu, vécu et perdu une terre. De celui qui a peut-être aussi entendu …

    • Anna-Alix Koffi

      Anna-Alix Koffi

      Elle a de la personnalité, c’est même une grande gueule complètement branchée sur le bon goût. Et quand elle aime, elle ne compte …

    • Logan de Carvalho

      Logan de Carvalho

      Une caravane vient de se garer devant le studio d’En Sol Majeur. Mais c’est une caravane virtuelle, j’dirais même que c’est une moitié …

    • Habib Dechraoui

      Habib Dechraoui

      Si je vous dis Arabesques, vous pensez à quoi ? Non, c’est pas une série télé. C’est vrai que ça pourrait être …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.