GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La FAO veut préparer l'Asie à l'extension de la peste porcine africaine

    La peste porcine africaine fait grimper les prix du porc en Chine, le kilo a déjà pris 8% en un mois. ©REUTERS

    Jusqu'à vendredi la FAO tient une réunion d'urgence à Bangkok sur la peste porcine africaine. L'épizootie endémique en Afrique, d'où son nom, a fait sa première apparition en Chine le mois dernier. 40 000 porcs ont été abattus. L'Agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation veut maintenant préparer l'Asie à endiguer cette maladie animale.

    Ce sont des vétérinaires de neuf pays voisins de la Chine que la FAO réunit pendant trois jours à Bangkok. Il y a une « forte probabilité, estime en effet l'agence onusienne, que la peste porcine africaine passe les frontières » en Asie. Il faut former les vétérinaires à la détection de la maladie dans les élevages. Il faut également organiser la prévention et c'est encore plus difficile.

    Précédent européen

    L'Union européenne en sait quelque chose. La peste porcine africaine réapparue, il y a quatre ans dans les pays Baltes, s'est déjà propagée à toute l'Europe de l'Est. La Bulgarie vient de déclarer les premiers cas dans ses élevages le 3 septembre, malgré la barrière qu'elle avait installée à la frontière roumaine pour retenir les sangliers qui sont autant que les porcs des vecteurs potentiels du virus.

    Restes de cuisine contagieux

    La Pologne est déjà touchée. L'Allemagne voisine, poids lourd de l'élevage porcin européen, tente d'empêcher la contagion en informant les chauffeurs routiers des risques de jeter des restes de repas dans la nature, surtout quand ils sont à base de viande - ils pourraient transmettre la maladie aux sangliers et donc aux porcs. En Grande-Bretagne, on interdit déjà de donner autre chose aux cochons que des aliments du bétail spécialisés ou des fruits et légumes qui ne sont jamais passés par une cuisine.

    Inflation de 8% en Chine

    Pourtant la FAO met en garde contre une interdiction totale de la circulation des animaux et de la viande en Asie. Elle aurait pour conséquence l'essor du transport illégal de viande dans une région qui consomme énormément de porc. Mieux vaut encourager les bonnes pratiques. En attendant, la peste porcine africaine fait grimper les prix du porc en Chine, alors que le géant asiatique ne peut plus compter sur les importations pas chères des Etats-Unis, depuis que Pékin y a imposé des taxes. Le kilo a déjà pris 8% en un mois.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.