GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les eurodéputés votent contre la Hongrie, «menace des valeurs de l’Union»

    La clôture barbelée qui sépare la Hongrie de la Serbie pour empêcher tout migrant de passer. RFI/Florence La Bruyère

    « Une menace systémique des valeurs de l’Union européenne », c’est donc ainsi que le Parlement européen a justifié son vote ce mercredi contre la Hongrie. Ce vote ouvre la voie à l’activation de l’article 7 qui pourrait bien entrainer des sanctions contre le pays dirigé par Viktor Orban. La Hongrie est notamment accusée de remettre en cause la question du droit d’asile. Le pays a adopté une attitude très dure envers les migrants et ceux qui leur viennent en aide. Une clôture très surveillée le sépare désormais de la Serbie. Même ceux qui souhaitent entrer légalement ne sont pas les bienvenus. Parqués dans des camps au sud, les demandeurs d’asile font face à un mur juridique et sont parfois privés de nourriture. Florence La Bruyère a pu se rendre de l’autre côté de la frontière en Serbie, où ont échoué les réfugiés les plus vulnérables.

    Toujours à Strasbourg, les eurodéputés se sont prononcés en faveur de la très sensible réforme du droit d'auteur, objet d'une grosse bataille entre artistes et éditeurs de presse, d'une part et d'autre part, géants du Net (les GAFA) et activistes de la liberté sur internet. Les parlementaires qui ont donc avalisé une nouvelle version du texte rejeté le 5 juillet. Une décision qui pourrait changer la vie des Européens. Décryptage avec Eve Minault.

    Dans la très catholique Malte, l'avortement est toujours considéré comme un crime. Vierge à l'enfant dans une rue de La Valette. RFI/Laurent Berthault

    Trois pays en Europe restreignent encore ou interdisent l’IVG
    Chypre, la Pologne, et puis il y a Malte, où l’avortement est strictement interdit, quelles que soient les circonstances. Les Maltaises qui avortent risquent même la prison. Pourtant, courageusement, des femmes engagées tentent d’ouvrir le débat sur cette île où le sujet est tabou mais qui, curieusement, est à la pointe en Europe sur les droits LGBT. Laurent Berthault.

    Un rêve pour nombre d’employeurs
    Aux Pays-Bas, les grèves sont rares et surtout difficiles à organiser. Les entreprises vont jusqu’à saisir la justice pour les faire interdire. Une situation tellement compliquée pour les syndicats que désormais, ils préfèrent organiser de simples actions de protestation ou même des mini-grèves d’une dizaine de minutes. Antoine Mouteau.

    Dans le parking du supermarché de Bruxelles, promis à la démolition, explosion de couleurs des « street arteurs ». RFI/Laxmi Lota

    Transformer un vieux supermarché de Bruxelles en véritable galerie d’art
    C’est le pari réussi d’artistes du street art venus du monde entier. 60 grands noms signent des œuvres que le grand public peut voir. Laxmi Lota.


    Sur le même sujet

    • Débat du jour

      Les populistes peuvent-ils avoir la peau de la construction européenne ?

      En savoir plus

    • UE

      Feu vert des eurodéputés à la réforme du droit d'auteur

      En savoir plus

    • Union européenne / Hongrie

      Le Parlement européen vote une procédure de sanctions contre la Hongrie

      En savoir plus

    • Union européenne

      Le dernier discours de Jean-Claude Juncker sur l'état de l'Union

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.