GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Metin Arditi fait tomber les masques

    Portrait de l'écrivain Metin Arditi à l'occasion de la sortie de son roman «Carnaval noir» paru chez Grasset. JF Paga

    Le nouveau roman de Metin Arditi est passionnant, addictif et haletant. Un livre que l’on a scrupule à délaisser une seconde tant son auteur nous entraine dans une aventure pleine de péripéties et de rebondissements. C’est aussi un livre d’une grande érudition, peuplé de personnages complexes qui empruntent un pont entre la Venise du XVIe siècle et l’Europe d’aujourd’hui. Deux époques qui nous renvoient l’écho d’une même menace qui a pour nom, la peur de l’autre, l’extrémisme, le fanatisme et l’obscurantisme. Sept ans après Le Turquetto, Metin Arditi est de retour sur la lagune. Là encore, il est question de peinture, de religion, et d’intrigues de pouvoir. Carnaval noir de Metin Arditi est paru chez Grasset.

    Véronique Albanel est docteur en philosophie et enseigne à Sciences Po Paris et au Centre Sèvres, les facultés jésuites de Paris. Elle est aussi la présidente de l’association JRS-France, le Service jésuite des réfugiés. Elle publie aux éditions de l’Atelier un livre intitulé La Fraternité bafouée, Sortir de la peur du grand remplacement, le livre sort le 4 octobre prochain.


    Sur le même sujet

    • Nicolas de Crécy en transit

      Nicolas de Crécy en transit

      C’est un voyage dans l’espace et dans le temps. Une virée à bord d’une vieille voiture, une Citroën Visa brinquebalante qui crachote sur les routes écrasées par le cagnard …

    • Emmanuelle Pireyre, Objet Littérairement Modifié

      Emmanuelle Pireyre, Objet Littérairement Modifié

      Le nouveau roman d'Emmanuelle Pireyre est un livre monstrueusement drôle, mais qui pose entre les lignes de vraies questions politiques, sociétales, scientifiques, éthiques, …

    • Oxmo Puccino, du temps des mots aux maux du temps

      Oxmo Puccino, du temps des mots aux maux du temps

      On l’a surnommé le « Black Jack Brel ». Avec son timbre grave et chaud, ce natif de Ségou au Mali s’est imposé comme un rappeur-poète, dont les mots squattent l’oreille …

    • Emma Becker, porte ouverte sur maison close

      Emma Becker, porte ouverte sur maison close

      Pendant plus de 2 ans, Emma Becker a travaillé dans une maison close de Berlin. Elle en a tiré un roman, une chronique douce-amère de la vie des prostituées et de leurs …

    • Cédric Klapisch, un sentiment de solitude

      Cédric Klapisch, un sentiment de solitude

      C’est l’un des grands paradoxes des sociétés occidentales contemporaines, dans notre monde hyper-connecté, le sentiment de solitude progresse, y compris dans les villes. …

    • Astrid Eliard, recherche Adèle désespérement

      Astrid Eliard, recherche Adèle désespérement

      Une photo d’une jeune fille de 16 ans, l’air absent. Et quelques lignes sur une affichette placardée dans les lieux publics : « Disparition inquiétante de mineure. Adèle, …

    • Il était deux fois Arthur

      Il était deux fois Arthur

      « Une fois libre, toujours libre ». La citation figure au début du premier et du dernier chapitre de la bande dessinée de Nine Antica et Grégoire Carlé. Elle fait référence …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.