GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les villes africaines face au défi démographique et des normes environnementales

    Au centre, Uhuru Kenyatta, le président du Kenya, et Pierre Gattaz, le président du Medef, au forum Stars in Africa à Nairobi, le 6 mars 2018. RFI/Stanislas Ndayishimiye

    Les villes africaines et les défis dont elles font face étaient au centre ce lundi 10 septembre 2018 d’une conférence organisée par le Medef International à Paris. Quelle équation faut-il résoudre pour leur développement demain ? Comment attirer les investisseurs étrangers pour financer les projets urbains ? Ce sont entre autres les thèmes abordés.

    Les besoins d’investissement pour les villes durables en Afrique sont colossaux. Il faudrait 40 milliards d’euros chaque année pour relever le défi, alors qu’en 2016, seulement 2 milliards d’euros ont été investis dans des projets urbains. La construction de nouvelles cités prend de plus en plus en compte les normes environnementales, comme le précise Cheikhou Sylla, architecte-urbaniste, qui a travaillé sur la conception et le développement de Diamiadio, près de Dakar, une ville nouvelle encore en construction conçue pour accueillir 350 000 habitants.
    « Les principes du développement durable ont été élaborés dès la phase de conception. Surtout sur les 5 grands thèmes environnementaux : le traitement des déchets, le transport public, le recours aux énergies renouvelables, le paysage, la gestion alternative des eaux pluviales et le traitement des eaux usées. »

    Pour faire face à une croissance urbaine sans précédent en Afrique, avec une population citadine qui va tripler d’ici 2050, il faudrait à la fois construire des villes nouvelles et mettre aux normes environnementales les villes actuelles, selon Gérard Wolf, Président de la Task Force Ville Durable de Medef International.
    « Malheureusement il faut tout faire. C’est long, c’est compliqué, il faut y mettre beaucoup de moyens. La question de l’eau est essentielle. On commence à entendre parler de stress hydrique, c’est-à-dire qu’il y a des endroits entiers, en Afrique du Sud, dans le Sahel, même aux abords de Casablanca, où il n’y a pas assez d’eau. Et donc, la question n’est pas de savoir s’il faut se concentrer sur les villes existantes et essayer de faire plus en matière de potabilisation de l’eau existante, essayer de faire plus en matière de déstalinisation de l’eau, ou ne s’intéresser qu’aux villes nouvelles. Malheureusement, l’Afrique n’a pas le choix. »

    Des opportunités d’affaires en somme pour les investisseurs internationaux. Mais les entreprises du Nord ou asiatiques devraient associer les Africains, selon Jean-Pierre Elong Mbassi, Président de CGLU, Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique.
    « Vous ne pouvez rien construire de durable sur des expertises extérieures. Il faut qu’on mette un accent très particulier sur la formation des ressources humaines des collectivités territoriales, parce qu’il y a des ressources humaines et des entreprises locales qui s’occupent de ces problèmes-là. Et c’est ce dont sur quoi j’essaye d’insister : qu’on voit tout l’écosystème et non pas seulement le fait de venir investir et d’avoir un retour sur investissement. »

    Un appel à une alliance entre le secteur privé et les collectivités territoriales, mais même dans le cadre de partenariat public-privé, l’accès aux financements reste difficile.


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Comment vendre la mode africaine hors du continent

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Madagascar: le business des briques artisanales en plein essor

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Congo-Brazzaville: la ceinture maraîchère de Talangaï menacée

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      L'Agence française de développement s'adapte à la donne chinoise

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.