GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»
    • Injures envers Alain Finkielkraut: un homme a été placé en garde à vue (parquet de Paris)
    • Après le Pakistan, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en visite en Inde
    • Etats-Unis: Donald Trump a nommé son nouveau ministre adjoint de la Justice, Jeffrey Rosen
    • Japon: la justice ordonne le dédommagement de 152 évacués de Fukushima à hauteur de de 3,4 millions d'euros (tribunal)

    Madagascar: des confitures haut de gamme vendues à l'international

    Dans le laboratoire de production, Brigitte Billardey discute avec ses «Pimprenelles» (surnoms des employées). Elles remplissent à la main les pots du mélange «Hibiscus à la violette»,destinés à la Réunion. ©RFI/Sarah Tétaud

    Les Japonais et les Réunionnais en raffolent. Les toques étoilées européennes se les arrachent. Depuis 10 ans, les confitures « Bernadette de Lavernette » fabriquées à Madagascar, ont conquis le marché international. Ces confitures, c'est d'abord l'histoire d'une passion. Celle d'une Française, Brigitte Billardey, jeune infirmière retraitée, pour une île et ses fruits. A son arrivée au milieu des années 90, elle découvre le gingembre et crée une confiture dans sa cuisine qu’elle fait partager à ses amis. 20 ans après, elle est à la tête de la première entreprise de fabrication et d’exportation de confitures artisanales à Madagascar.
    2018 est un tournant : la demande des clients internationaux n’a jamais été aussi élevée. Comment cette petite entreprise d’une vingtaine d’employées s’adapte-t-elle pour honorer les commandes tout en restant artisanale ? Petite plongée sucrée dans cette confiturerie « Vita malagasy »  « Fait malgache ».


    Sur le même sujet

    • Madagascar / Agriculture et pêche

      Madagascar: spéculations autour du prix de la vanille à l’approche de la récolte

      En savoir plus

    • Madagascar

      [Reportage] Madagascar: des initiatives pour développer la filière cacao

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Madagascar: comment produire un cacao durable

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.