GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Course de drones: intelligence artificielle contre humains

    Qui sera le plus habile aux manettes de ces drones, des navigateurs en chair et en os ou des systèmes d’intelligence artificielle embarqués ? Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    Les courses de drones représentent le nouveau terrain d’expérimentation des programmes d'intelligence artificielle, estime la firme Lockheed-Martin, fournisseur des systèmes de défense de l’armée américaine. Son projet AlphaPilot opposera la fine fleur mondiale des pilotes de drones à des programmes d’intelligence artificielle. Une compétition féroce entre l’électro et le bio qui devraient rendre, courant 2019, les futurs championnats de la Drone Racing League encore plus spectaculaire.

    Aujourd’hui, les drones, ces fabuleux coursiers du ciel ont un avenir tout tracé dans le domaine du sport électronique, comme le prouve la Drone Racing League qui a lancé en 2015 le championnat du monde professionnel des multi-rotors. Les organisateurs ont développé leurs propres bolides standardisés ainsi que des parcours d’obstacles spectaculaires à travers lesquels des pilotes chevronnés s’affrontent en contrôlant leurs puissantes machines aéroportés à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

    Aujourd'hui, le principal fournisseur des systèmes de défense et de l'aérospatiale de l’armée américaine, Lockheed-Martin, s'interroge : qui serait le plus habile aux manettes de ces aérolithes radiocommandés ? Des navigateurs en chair et en os ou des systèmes d’intelligence artificielle embarqués ?

    Premier prix à 25 000 dollars

    En collaboration avec la firme Nvidia qui conçoit des processeurs graphiques surpuissants connectés en série pour effectuer les calculs gourmands des programmes d'apprentissage automatique, l’entreprise des hautes technologies guerrières s’invite dans les courses de la Drone Racing League. Avec ce projet intitulé AlphaPilot, il va y avoir du sport ! Les meilleurs aéronautes du monde affronteront des robots volants dotés de programmes d’intelligences artificielles sur un circuit aérien dédié.

    Avec deux millions de dollars de prix, ce combat hommes-machines offre une prime de 250 000 dollars à la première équipe qui parviendra à vaincre, avec son drone autonome, un navigateur humain. Les inscriptions seront ouvertes avant la fin de l’année aux geeks passionnés de drones ainsi qu’aux étudiants, chercheurs ou salariés des entreprises qui œuvrent déjà au développement de l’intelligence artificielle. Tous participants auront les mêmes engins.

    En revanche les équipes de roboticiens devront créer un programme d'apprentissage automatique capable de réagir au quart de tour aux pièges imaginés par la Drone Racing League sur les parcours. Pour l’instant, c’est le biologique qui a la faveur des pronostics face à des machines incapables d’improviser quand survient un évènement inattendu. Mais plus pour longtemps, prévoit Lockheed Martin qui compte à l’issue des épreuves d’AlphaPilot, intégrer à ses dispositifs de défense, les meilleurs concepts de la programmation des systèmes de l’intelligence artificielle.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    Prochaine émission

    Des sauts de cabris sur la Lune

    Des sauts de cabris sur la Lune
    La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! L’Agence spatiale européenne et des chercheurs suisses testent un robot sauteur qui (…)
    • Des sauts de cabris sur la Lune

      Des sauts de cabris sur la Lune

      La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! …

    • Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR est une application pour casque de réalité virtuelle qui vous permet de revivre l’intégralité de la mission historique des premiers pas sur la Lune, en endossant …

    • La fête nationale des robots

      La fête nationale des robots

      Des mini-drones de 33 grammes font partie des cortèges du 14-Juillet cette année. Malgré leur apparente fragilité, ces micromachines volantes, coûtant 40 000 euros pièce, …

    • Robots-méduses in vivo

      Robots-méduses in vivo

      Si l’idée d’employer des nano-robots pour réparer le corps humain n’est plus vraiment un concept nouveau, des chercheurs allemands ont su innover dans le domaine de la …

    • Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Une équipe de recherche à Hong Kong a mis au point un mille-pattes robotique pour délivrer précisément toutes sortes de médicaments dans le corps humain. Cette nano bestiole …

    • BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      En interfaçant les ondes cérébrales de trois personnes, des chercheurs américains ont créé le premier « réseau social de cerveaux connectés ». Cette expérience de « transmission …

    • Hyperloop dans les starting-blocks

      Hyperloop dans les starting-blocks

      Le système Hyperloop, imaginé par Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla Motors, qui serait capable de nous transporter par voie terrestre à plus de 1000 km/h prend …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.