GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)

    Suisse: les citoyens appelés à s'exprimer sur trois sujets liés à l'environnement

    Les Suisses sont régulièrement appelés à voter lors de référendums nationaux appelés votations. AFP/Fabrice Coffrini

    En Suisse, un peu plus de 5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 23 septembre. C’est ce qu’on appelle les votations populaires qui peuvent intervenir plusieurs fois l'an. Trois sujets sont cette fois sur la table et tous sont liés à l’environnement. Notamment deux initiatives sur la souveraineté alimentaire et les produits équitables. Si elles sont acceptées, ce serait une petite révolution en Helvétie.

    Les agriculteurs du pays sont suspendus à ces votes, car, si les initiatives sont acceptées, on ne pourra plus faire pousser des légumes ou élever du bétail comme avant en Suisse. Les deux textes sont très proches sur le fond. Les électeurs ont d’ailleurs beaucoup de mal à les différencier. Ce qu’ils proposent, c’est de revoir totalement le fonctionnement de l’agriculture suisse qui est aujourd’hui en crise. Le syndicat paysan Uniterre affirme que, chaque jour, 2 à 3 fermes disparaissent. Cela représente 100 000 emplois depuis 30 ans. Sur la même période, les agriculteurs ont vu leur revenu moyen chuter d’un tiers.

    Les partisans des initiatives veulent donc mettre fin à cette hémorragie. En demandant notamment à la Confédération d’augmenter le nombre d’emplois agricoles. Mais pas question de favoriser des fermes-usines. On parle ici d’une agriculture saine, locale, conforme aux plus hautes normes sociales et environnementales et capable de répondre aux besoins alimentaires du pays.

    Des sondages qui donnent les opposants aux textes gagnants

    Bien que les textes paraissent consensuels, les sondages donnent une majorité de voix contre, à cause, notamment, des risques pour le pouvoir d’achat. C’est l’un des arguments principaux des opposants. Car les initiatives demandent également que tous les produits importés en Suisse respectent les mêmes standards sociaux et environnementaux que s’ils étaient fabriqués dans le pays. A défaut, ils seront lourdement taxés ou même interdits. Ça pourrait être le cas des tomates cultivées par des employés sous-payés du sud de l’Europe. Ou même, pourquoi pas, de la pâte à tartiner avec de l’huile de palme si sa fabrication augmente la déforestation. Beaucoup de produits pourraient être concernés, car la Suisse importe aujourd’hui plus de 50 % de sa nourriture.

    L’inscription du vélo dans la Constitution

    Concernant l’inscription du vélo dans la Constitution, le sujet fait quasiment consensus dans la population. Presque tous les partis, de la droite libérale à la gauche de la gauche, appellent à voter oui. Ce n’est pas que symbolique : si c’est validé, ça voudra dire que l’État pourra encourager les communes et les cantons à créer des pistes cyclables. Si une ville décide d’en supprimer une, Berne pourra même exiger qu’une autre équivalente soit construite ailleurs. Une seule opposition : c’est celle de l’UDC. Le grand parti de droite populiste est traditionnellement favorable aux automobilistes. Il est surtout hostile à toute incursion de la confédération dans la politique des communes et des cantons. Mais même les sympathisants de l’UDC se laisseraient convaincre par la petite reine : la moitié d’entre eux devraient dire oui au vélo ce dimanche.


    Sur le même sujet

    • Accents d'Europe

      L’opposition sous contrôle en Russie

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      La résistance des intellectuels turcs à l'étranger

      En savoir plus

    • Suisse / ONG

      Des ONG suisses s’associent pour responsabiliser les multinationales

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.