GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Jamal Kashoggi: Bruno Le Maire déclare annuler sa visite à la conférence économique de Ryad
    • Aude: l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes touchées par les inondations (Journal officiel)

    Progressistes contre nationalistes, l’enjeu des prochaines européennes

    Le parlement européen à Strasbourg. AFP/Frederick Florin

    L’échéance paraît encore lointaine, mais tout est déjà en place pour que les élections européennes des 23 et 26 mai 2019 se jouent sur la question des migrants et deux axes qui s’opposent : un axe nationaliste contre un axe progressiste. Systématiquement mise en cause par les partis d’extrême droite, l’Union européenne n’est pourtant plus l’homme à abattre. Cécile Debarge.

    L’accueil de réfugiés est rejeté par les quatre pays dits du « groupe de Visegrad ». En République tchèque, le Premier ministre populiste, Andrej Babis, répète à l’envi sa politique « zéro migrant », quitte à provoquer des réactions jusque dans son gouvernement lorsqu’il est question d’orphelins syriens. Alexis Rosenzweig.

    A La Valette, capitale de Malte, les voitures ont tous les droits mais pas les carrioles à cheval. RFI/Laurent Berthault

    Malte saturée par les voitures. C’est un véritable fléau qui pollue cette île méditerranéenne. 20% des ménages possèdent plus de trois véhicules. Les embouteillages monstres grèvent le PIB de 200 millions d’euros par an. Les autorités, qui ne sont pas à une contradiction près, cherchent à proposer des solutions alternatives, mais continuent d’investir dans des infrastructures routières. Au grand dam des écologistes et des rares cyclistes. Laurent Berthault.

    La bande dessinée «La Tragédie brune» de Thomas Cadène (photo) et Christophe Gaultier, aux éditions Les Arènes. éditions Les Arènes/RFI/Catherine Rolland

    Il est le premier lanceur d’alerte, dénonçant l’évolution allemande bien avant les autres. Il en a payé le prix fort. Xavier de Hautelocque est journaliste dans les années 30, plutôt germanophile. A la suite d’un nouveau voyage en Allemagne en novembre 1933, il publie un long reportage puis un livre sur une Allemagne remodelée par la politique nazie qu’il intitule La Tragédie brune. Christophe Gaultier et Thomas Cadène, dans leur BD, s’attachent à mettre en scène le témoignage d’un homme qui a pressenti la catastrophe. Thomas Cadène avec Catherine Rolland.

    Les tendres géants de l’artiste Thomas Dambo disséminés dans la nature. RFI/Benoît Derrier

    Sortir à Copenhague, au Danemark, à la poursuite de tendres géants disséminés dans la nature. Des sculptures en bois qui renvoient à l’enfance. Benoît Derrier.

     

     

     

     


    Sur le même sujet

    • Accents d'Europe

      Le pape en Lettonie : une région pauvre sous les projecteurs

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Peu de prise en charge des toxicomanes en Italie

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Brexit, la menace sur l’économie nord-irlandaise

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      L’identité nord-irlandaise menacée par le Brexit

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.