GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Jamal Kashoggi: Bruno Le Maire déclare annuler sa visite à la conférence économique de Ryad
    • Aude: l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes touchées par les inondations (Journal officiel)

    Le football contre les inégalités de genre en Arménie

    En Arménie, l'association Goals tente de féminiser le sport dans les villages. RFI/Constance Léon

    En Arménie, le football reste le pré carré des hommes. Depuis 2016, l'association arménienne Goals apprend aux adolescentes à jouer au football dans les villages pour lutter contre les inégalités de genre. C'est à Yeghnadzor et Goris que s'ouvre la saison. Constance Léon.

    Ils viennent de la porte de la Chapelle à Paris, d’Italie, ou encore de l’ancienne jungle de Calais. Des mineurs isolés étrangers sont arrivés à Amiens, souvent par hasard, au gré des rencontres et des trajets de bus ou de train. Il y a un an, en septembre 2017, ils étaient environ 200 à Amiens et dans les environs selon les associations. Certains ont été pris en charge, d’autres sont repartis, d’autres se sont retrouvés seuls, car n’étant pas reconnus mineurs, et dormaient dehors. Un réseau solidaire s’est alors mis en place pour héberger ces jeunes. Bruno, fermier dans le petit village de Ville-sur-Ancre, à 30 minutes au nord-est d’Amiens, fait partie de ce réseau. Reportage de Lise Verbeke.

    Ce lac a englouti le village d'enfance d'Ursula, une Allemande rencontrée par le photographe. Pourtant, au bord de ce lac, elle se sent quand même chez elle. Michal Iwanowski

    « Go home, Polish ! » Rentre chez toi, Polonais… C’est à force de voir ce slogan xénophobe, gribouillé sur un mur de Cardiff, au pays de Galles, que le photographe britannico-polonais Michal Iwanowski a décidé de le prendre au mot. Il a donc rallié à pied Cardiff, sa ville de résidence, à Swiebodzice, au sud-ouest de la Pologne. 1800 km et 105 jours de marche plus. Il en revient avec de nombreuses photos, exposées dans une galerie du Fort de Varsovie jusqu’au 25 novembre 2018. Thomas Giraudeau.

    Pour les jeunes des Balkans, l’exode a souvent représenté l’espoir d’une vie meilleure. Jusqu'à présent, leurs destinations de prédilection se trouvaient toujours à l'ouest, Allemagne, Grande-Bretagne, Australie ou États-Unis. Mais depuis quelques années, la Chine a le vent en poupe, Simon Rico.

    Au Royaume-Uni les négociateurs britanniques du Brexit courent et courent mais n’arrivent nulle part... Un peu comme sur un tapis de gym ? Eh bien justement, une chaîne britannique de salle de sport a décidé d’assumer la comparaison ! Le 20 septembre, la salle de GymBox du quartier de Victoria, dans l’ouest de Londres, a créé le Brexfit : une session physique intensive pour laisser libre cours à ses frustrations ! Marie Billon.


    Sur le même sujet

    • Accents d'Europe

      Progressistes contre nationalistes, l’enjeu des prochaines européennes

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Le pape en Lettonie : une région pauvre sous les projecteurs

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Peu de prise en charge des toxicomanes en Italie

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Brexit, la menace sur l’économie nord-irlandaise

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.