GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Emmanuel Macron mérite-t-il d'être appelé champion de la terre ?

    A l'occasion de la deuxième édition du One Planet summit, le président français Emmanuel Macron va recevoir les titres de «Champion de la terre», «Champion du climat». REUTERS/Philippe Wojazer

    « Champion de la terre », et même « champion du climat ». Ce sont les titres que le président français Emmanuel Macron va recevoir ce soir à New York à l'occasion de la deuxième édition du One Planet Summit, le sommet une seule planète, dont il avait été à l'origine de la première à Paris l'an dernier. Des titres pour récompenser son action en faveur de la protection de l'environnement et du climat, donc. Des titres qui font grincer quelques dents, notamment chez les défenseurs de la nature, quelques semaines après le départ fracassant de Nicolas Hulot du gouvernement en raison de la place accordée à l'écologie. Emmanuel Macron mérite-t-il d'être appelé champion de la terre ? C'est la question du jour.

    Pour en débattre :
    -
    Arnaud Leroy, président de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), ex-porte-parole d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, chargé d’élaborer le programme énergétique.
    - Benoit Faucheux, délégué général de l’ONG CCFD- Terre Solidaire

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.