GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    28 septembre 2009, la maladie du silence

    La police guinéenne a violemment réprimé les manifestants à Conakry le 28 septembre 2009. AFP/Seyllou Diallo

    Neuf ans après le massacre du 28 septembre en Guinée, les victimes attendent toujours l'ouverture d'un procès. En 2009, les militaires alors au pouvoir avaient brutalement réprimé un rassemblement de l'opposition au stade du 28 septembre. Au moins 157 personnes avaient été tuées, plus de 100 femmes violées. Aujourd'hui, la majorité des 13 inculpés occupent toujours des fonctions officielles. Les victimes, elles, ont le sentiment que l'impunité persiste et il leur est toujours difficile de parler de ce qui s'est passé ce jour-là.
    « 28 septembre 2009, la maladie du silence », c'est un Grand reportage d'Anne Cantener.


    Sur le même sujet

    • Appels sur l'actualité

      Emission spéciale à Conakry : massacre du 28 septembre 2009 (1/2)

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      Emission spéciale à Conakry : massacre du 28 septembre 2009 (2/2)

      En savoir plus

    • Guinée

      «Mémoire collective»: un ouvrage sur les violences politiques en Guinée

      En savoir plus

    • Internationales

      Alpha Condé, président de la République de Guinée

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle ?

    Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle ?
    Sauver des villages abandonnés en intégrant des demandeurs d’asile : c’est le pari fait par plusieurs villages de Calabre, certains dès la fin des années 90. Surnommée « la ville des migrants » la localité de Riace a notamment accueilli jusqu’à 600 personnes, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.