GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Février
Mercredi 13 Février
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Aujourd'hui
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'ex-cardinal McCarrick, accusé d'abus sexuels, a été défroqué par le Vatican (officiel)
    • Un général iranien accuse le Pakistan de soutien à un groupe ayant perpétré un attentat meurtrier
    • Syrie: de nombreux civils sont encore présents dans le dernier réduit du groupe Etat islamique (force arabo-kurde)
    • Le Mexique a annoncé qu'il allait injecter 5,5 milliards de dollars dans le groupe public pétrolier Pemex, lourdement endetté
    • Etats-Unis: deux femmes arrêtées pour avoir parlé en espagnol poursuivent la police des frontières (CBP)

    Constitution de 1958 : la garder ou en changer ?

    Le premier président du Conseil constitutionnel René Cassin (g), Charles de Gaulle (c) et Michel Debré, trois des principaux artisans de la Constitution, en 1959. Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

    Il y a précisément 60 ans, le 28 septembre 1958, les Français ont voté en faveur du projet de Constitution proposé par le général de Gaulle. Le texte a donné naissance à la Ve République. Cette Constitution a subi depuis quelques modifications, mais dans l’esprit, elle est restée la même. Le président et son gouvernement détiennent des pouvoirs importants, trop au goût de certains qui voudraient retrouver un plus grand équilibre entre le gouvernement et le Parlement. Ils proposent des changements radicaux et proposent qu’un nouveau texte régisse la France dans le cadre d’une VIe république. Pourtant la Constitution de 1958 a fait ses preuves, disent ses partisans, qui estiment qu’en changer serait une erreur.

    Pour en débattre :
    - Marie-Anne Cohendet, constitutionnaliste, professeure de droit public à Paris I - Panthéon-Sorbonne, spécialiste des institutions de la Ve république, auteure notamment de "Droit constitutionnel", éditions LGDJ.
    - Alain-Gérard Slama, essayiste, historien et professeur à Sciences-Po. Auteur du livre "Les écrivains qui ont fait la République" Editions PLON

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.


    Sur le même sujet

    • Invité du matin

      Aurélien Taché: «La réforme constitutionnelle reste une priorité importante»

      En savoir plus

    • France

      France: le sort incertain de la réforme constitutionnelle

      En savoir plus

    • France

      Affaire Benalla: l'Assemblée suspend ses travaux sur la révision constitutionnelle

      En savoir plus

    • France

      France: les députés suppriment le mot «race» de la Constitution

      En savoir plus

    • France / Politique

      Réforme constitutionnelle: Matignon prépare le terrain

      En savoir plus

    • France / Politique française

      En France, la réforme constitutionnelle âprement négociée

      En savoir plus

    • France / Politique française

      Révision de la Constitution: Rugy met la pression sur le Sénat

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.