GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    « Points de non-retour - Thiaroye », les blessures intimes de l’Histoire

    A travers ses personnages, Alexandra Badea s’intéresse aux « récits manquants ». © Velica Panduru

    Dans « Points de non-retour - Thiaroye », Alexandra Badea, interroge les blessures de la colonisation et de l'Histoire, des années 1940 à aujourd'hui. L’auteure et metteure en scène de 38 ans, originaire de Roumanie, a eu l'idée de cette pièce lorsque elle a été naturalisée française. Le titre fait référence au massacre d’au moins 35 tirailleurs sénégalais par leurs frères d’armes français, le 1er décembre 1944, au camp de Thiaroye, non loin de Dakar, la capitale sénégalaise. Premier volet d’une trilogie, « Points de non-retour - Thiaroye » est joué jusqu’au 14 octobre au théâtre de la Colline, à Paris.


    Sur le même sujet

    • Vous m'en direz des nouvelles !

      Thiaroye, une plaie à vif

      En savoir plus

    • Sénégal / France

      François Hollande s'engage à aider les tirailleurs sénégalais à devenir Français

      En savoir plus

    • Mémoire d'un continent

      Thiaroye 1944 : l’histoire

      En savoir plus

    • Tirailleurs sénégalais/Première guerre mondiale

      Centenaire du Chemin des Dames: le sacrifice des tirailleurs sénégalais

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.