GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Pougne-Hérisson, le «Nombril du Monde»

    Au Festival du Nombril du Monde, les contes se racontent les pieds dans l’herbe. Ici, Marien Guillé, conteur invité. © Darri

    « Il faut le croire pour le voir », c’est la devise de ce petit village des Deux-Sèvres, peuplé de 360 habitants, baptisé depuis près de 30 ans « Nombril du Monde ».

    Peu le savent mais c’est là, en Gâtine, dans la verte campagne française, que les contes, mythes et légendes seraient nés, il y a très très longtemps.
    A Pougne-Hérisson, on y croit et tous les deux, on se rassemble joyeusement au 15 Août, pour célébrer l’imaginaire et l’absurde, à l’occasion du « Festival du Nombril du Monde ».
    Dans le jardin des histoires, les bosquets chuchotent et les pierres parlent, tandis que Saint-Pou, légende locale, nous délivre de la peur.
    Suivez-nous pour un voyage incroyable, à travers le Passage du Nombril ou la Rue des merveilles, et faites le plein d’histoires au pays des cailloux bavards... 

    Un reportage de Sarah Lefèvre.

     

    Liens utiles
    - Le site du Nombril du monde
    - Le site de Yannick Jaulin, artiste-conteur et agitateur local qui a « redécouvert » cette folle histoire
    - La page de Villa Sator, résidence d’artistes initiée dans l’ancienne école du village de Pougne-Hérisson.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.