GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Autriche: haro sur Herbert Kickl, le «cerveau» du parti d’extrême droite FPÖ

    Le ministre autrichien de l'Intérieur, Herbert Kickl, en conférence de presse avant son homologue italien Matteo Salvini, à Vienne, le 14 septembre 2018. HANS PUNZ / APA / AFP

    Jeudi dernier plusieurs milliers de personnes- 20 000 selon les organisateurs- ont manifesté  devant la chancellerie fédérale à Vienne pour protester contre le gouvernement de coalition droite-extrême droite. Les slogans visaient surtout un homme : le ministre de l’Intérieur. Herbert Kickl est considéré comme le « cerveau » du FPÖ, le parti d’extrême droite. C’était la plume de feu Jörg Haider et c’est lui l’auteur notamment de rimes xénophobes et anti-islam sur bon nombre d’affiches électorales du FPÖ dans le passé. Selon ses détracteurs il semble avoir du mal à franchir le pas entre être dans l’opposition  et  à la tête d’un ministère régalien.


    Sur le même sujet

    • Bonjour l'Europe

      Autriche: friture sur la ligne entre l'Intérieur et la presse

      En savoir plus

    • Grand reportage

      En Autriche, l’immigration, un enjeu politique

      En savoir plus

    • Reportage International

      Autriche: contestation sociale contre la journée de 12 heures

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Autriche: interdiction de l'apprentissage pour les demandeurs d'asile

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.