GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Vincent Perriot, bienvenue à Negalyod

    Couverture de la Bande dessinée «Negalyod», de Vincent Perriot. Crédits: Casterman

    Alors que les climatologues du GIEC tirent une nouvelle fois la sonnette d'alarme sur le climat et le réchauffement de la planète, Vincent Perriot, Prix Jeunes talents 2005 du Festival d’Angoulême, dessine dans « Negalyod » une planète terre devenue désertique où la question de l'eau est cruciale. Ce récit de science fiction de plus de 200 pages raconte la vengeance de Jarri, un berger, héros un peu particulier, dont le troupeau de dinosaures a été décimé par un camion-météo dans un désert aride. Un camion-météo envoyé par le Réseau, une puissance d'en-haut, autoritaire, despotique, qui gère une planète où l'eau est une denrée plus que rare. Entre scènes oniriques, courses poursuites et western, Vincent Perriot nous plonge dans un monde double, à la fois préhistorique et futuriste.

    Et en lisant ce récit, on ne peut s'empêcher de penser à Jean Giraud, alias Moebius. Une référence assumée par l'auteur qui a travaillé avec la coloriste Florence Breton, ancienne collaboratrice de Moebius. Avec Isabelle Giraud qui gère aujourd'hui l'oeuvre de son mari, Jean-François Cadet retrace le parcours et survole les oeuvres de ce créateur à double identité et double facette.

    Prochaine émission

    Santiago Gamboa, le crime vaut bien une messe

    Santiago Gamboa, le crime vaut bien une messe
    En 1995, Santiago Gamboa était journaliste à RFI. Il venait d’écrire son premier roman. Il en est aujourd’hui au huitième, sans compter plusieurs essais. Il est donc devenu au fil des années et des pages un romancier, mais surtout un grand conteur. Il (…)
    • Santiago Gamboa, le crime vaut bien une messe

      Santiago Gamboa, le crime vaut bien une messe

      En 1995, Santiago Gamboa était journaliste à RFI. Il venait d’écrire son premier roman. Il en est aujourd’hui au huitième, sans compter plusieurs essais. Il est donc …

    • Blake et Mortimer s'offrent une belle bande

      Blake et Mortimer s'offrent une belle bande

      Le capitaine Francis Blake, et le Professeur Philippe Mortimer font incontestablement partie des héros les plus populaires de la bande dessinée franco-belge. Entre les …

    • JP Bimeni, la voie de la Soul

      JP Bimeni, la voie de la Soul

      Il arrive qu’une voix incarne une âme profonde. À travers sa musique Soul, JP Bimeni exprime un peu de l’âme africaine, ou du moins un peu d’une âme africaine, la sienne. …

    • Les footballeuses entrent en scène

      Les footballeuses entrent en scène

      Le Passement de jambes est d'abord un geste technique du football. C’est aussi un tube de Doc Gyneco, et c’est aujourd'hui le titre donné par le Nouveau Théâtre de Montreuil …

    • Étonnants Voyageurs, un sommet de poésie et d'ailleurs

      Étonnants Voyageurs, un sommet de poésie et d'ailleurs

      Direction la Bretagne et plus précisément Saint-Malo, à l’occasion de l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : le festival Étonnants Voyageurs. Un festival …

    • Lord Esperanza brandit le drapeau blanc

      Lord Esperanza brandit le drapeau blanc

      À seulement 22 ans, ce rappeur parisien issu du XVIIIème arrondissement est une valeur montante du rap français. Des millions de vues sur YouTube, des morceaux à la pelle …

    • Anna Mouglalis, Julie Brochen et Xavier Legrand cuisinent Strindberg

      Anna Mouglalis, Julie Brochen et Xavier Legrand cuisinent Strindberg

      Le dramaturge suédois August Strindberg écrit dans sa préface à propos des personnages de sa pièce Mademoiselle Julie  : « Mes caractères sont des conglomérats, des fragments …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.