GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L’industrie du jeu vidéo: un travail de forçat?

    Dan Houser, l'un des frères fondateurs du studio Rockstar Games (à gauche) et Rowan Hajaj, un collègue. Patrick McMullan via Getty Images

    L’industrie du jeu vidéo est éclaboussée par une polémique sur les cadences infernales imposées aux employés. Le grand patron du studio Rockstar, connu pour la série « Grand Theft Auto » ou encore « Red Dead Redemption », a lui-même lâché cette information sans réaliser l’impact de cet aveu involontaire.

    Pour faire la promotion de son prochain jeu, Dan Houser, qui a fondé le studio Rockstar avec son frère Sam, a évoqué « les semaines de 100 heures de travail », nécessaires pour arriver à sortir ce nouveau petit bijou, Red Dead Redemption 2, sans doute le jeu le plus attendu de l’année. Cent heures, cela fait du 14 heures par jour, 7 jours sur 7. Après l’avalanche de réactions négatives sur les réseaux sociaux, il s’est empressé de minimiser. Sans vraiment convaincre, car ces fameuses périodes de crunch, c’est comme ça que les studios ont baptisé ces sessions de travail hyper intense qui sont une réalité trop fréquente pour être ignorées.

    Pourquoi les conditions de travail sont-elles aussi dures dans cette industrie ?

    C’est une activité encore jeune, donc encore peu organisée sur le plan social, et surtout où la concurrence est féroce. Il n’y a pas de monopole comparable à celui des GAFA qui peuvent attirer les talents et les garder pour eux. La sortie d’un nouveau jeu est donc souvent un enjeu vital pour le studio. Et pour séduire les joueurs du monde entier, il faut proposer le produit le plus innovant et le plus parfait possible sur le plan formel. Le succès mondial de Grand Theft Auto (GTA) a fait de Rockstar l’une des entreprises les plus performantes du secteur, au prix d’un travail titanesque. Un jeu de belle facture contient aujourd’hui des millions de lignes de code, des centaines de personnages, des décors complexes et détaillés, et bien sûr des vérifications minutieuses pour éliminer tous les bugs avant la sortie. Cela passe par des tâches très répétitives dans les périodes de bouclage, périodes qui peuvent durer parfois non pas quelques semaines, mais une année entière. D’où les burn-out, les dépressions et les protestations de plus en plus véhémentes des employés.

    Est-ce que cela concerne seulement le marché américain ?

    C’est sans doute aux Etats-Unis où cette industrie emploie le plus de monde, plus de 220 000 l’an dernier, et donc où les abus sont les plus nombreux et les plus médiatisés. Mais cela concerne le monde entier, car cette activité est mondialisée. Rockstar a des studios en Europe, aux Etats-Unis et même en Inde. Cela concerne aussi la France où les plus grands comme les plus modestes ont été pointés du doigt pour leurs pratiques abusives. En début d’année, les employés d’Eugen System se sont mis en grève pendant plusieurs semaines pour défendre leurs droits. Le studio Quantic Dream, rendu célèbre pour ses jeux Heavy Rain, Beyond Two Souls et plus récemment Detroit : Become Human, a été dénoncé par nos confrères de Mediapart pour sa culture d’entreprise limite, avec du harcèlement, des propos racistes ou homophobes. Et Ubisoft, l’autre fleuron français (Assassin's Creed, The Division, Just Dance, Watch Dogs...) a été épinglé au début du siècle et est devenu depuis un modèle social.

    Comment réagissent les employés, et les employeurs ?

    Les premiers parlent de plus en plus, surtout sur les réseaux sociaux. Le hash tag #AsagameWorker, « en tant que travailleur du jeu », est devenu leur bannière. Maintenant il est plus délicat de contester publiquement des pratiques sans risquer de perdre son emploi. L’organisation Game Workers Unite essaie de fédérer leurs revendications et surtout de dénoncer les abus. En France est né discrètement en 2017 un syndicat des travailleurs du jeu vidéo. Les employeurs de leurs côtés sont encore trop souvent dans le déni, c’est le cas de Rockstar, mais de plus en plus dans la volonté d’améliorer la situation pour éviter de voir leur image dégradée. 

     

    EN BREF

    Les tensions commerciales remontent d’un cran entre Washington et Bruxelles. Au moment où Donald Trump pousse à la signature rapide d’accords commerciaux avec le Japon et avec l’Europe, les négociateurs se sont mutuellement accusés hier d’inertie. La commissaire Cecilia Mamström dit attendre encore que les Américains acceptent de parler de l’ensemble des sujets. En pensant très fort aux menaces américaines d’augmenter les droits sur l’industrie automobile tandis que les Américains lui reprochent son intransigeance. La paix signée cet été entre Jean-Claude Juncker et Donald Trump parait bien fragile.

    Les exportations du Japon ont chuté en septembre, une première depuis novembre 2016. -1,2% sur un an. Leurs livraisons vers les Etats-Unis et la Chine sont en repli, une conséquence de la guerre commerciale qui fait rage depuis bientôt un an. Et par ailleurs leurs importations sont nettement inférieures aux prévisions, comme si l’activité économique était en train de stagner dans l’archipel.


    Sur le même sujet

    • Afrique du Sud

      Superhéros et fans de pop culture déferlent au premier salon Comic Con africain

      En savoir plus

    • Sports / Economie

      L’e-sport aux Jeux asiatiques, une révolution sportive et économique

      En savoir plus

    • L'Afrique en marche

      Le studio de jeux vidéo LargeLabs, un pied en France, l’autre en Egypte

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.