GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    • Une toile de Hockney vendue 90,3 millions de dollars, record pour un artiste vivant

    Drones-urgentistes tanzaniens

    le fabricant de drones Wingcopterproduit les machines volantes du groupe de transport de marchandises DHL. ©wingcopter.com

    Alors que l’idée de drones « urgentistes » fait son chemin dans le monde, le concept d’un réseau de distribution de matériel de soin et de premiers secours par robot volant prend un nouvel essor en Afrique. Après le Rwanda, c’est au tour de la Tanzanie d’adopter ces fabuleux coursiers du ciel employés pour sauver des vies dans les zones difficiles d’accès des îles du lac Victoria.

    Les drones ont fait depuis longtemps la démonstration que l’on pouvait parfaitement les utiliser autrement que comme machine à tuer son prochain ! Certains de ces appareils se sont métamorphosés en trousses de secours héliportées. Aujourd’hui, des réseaux pour la distribution aérienne de matériel de soin et de médicaments en urgence, se mettent en place dans toute l’Afrique.

    Le projet le plus abouti reste pour l’instant celui développé par une jeune société californienne aux Etats-Unis, la Zipline International, qui en partenariat avec le gouvernement rwandais, avait en 2016, mis en place la livraison aéroportée de médicaments et de poches de sang. Un projet parfaitement réussi qui est devenu un modèle de référence pour concevoir des « drones humanitaires » au service des populations résidant dans des régions difficiles d’accès. Avec un projet intitulé Deliver Future, le concept est aujourd’hui repris par le fabricant de drones Wingcopter, qui produit les machines volantes du groupe de transport de marchandises DHL.

    Avec l’appui de l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement, la firme DHL a, pendant six mois, testé ses drones coursiers afin de délivrer des médicaments aux habitants de l’île lacustre Oukéréoué. Située dans la partie sud-est du lac Victoria en Tanzanie, les 400 000 résidants de l’ile ne bénéficient pas d’un accès pérenne aux soins médicaux « et l’impraticabilité des terrains limite le ravitaillement en médicaments » expliquent sur le Web, les trois initiateurs du projet.

    L’avion-robot employé qui se nomme Parcelcopter 4.0 a nécessité cinq ans de développement. Ce mini transporteur aérien est à rotor basculant, il peut ainsi décoller et atterrir à la verticale comme un hélicoptère pour ensuite se déplacer comme un avion.

    La quatrième version de l’appareil avec son envergure de 1m78 est capable de parcourir 65 km en toute autonomie en 40 minutes chrono. Il vole à 130 km/heure et transporte jusqu’à 4 kilos de charge utile. Pendant les six mois de test, Parcelcopter a effectué plus de 180 décollages et atterrissages sans incident, a parcouru plus de 2 200 km, ce qui correspond à environ 2 000 minutes en temps de vol cumulé. L’entreprise allemande DHL espère maintenant mettre son appareil au service des pays confrontés à des crises sanitaires majeures.

    Son drone urgentiste permettrait d’aider les médecins dans leur lutte contre le virus Ebola, par exemple, ou encore de ravitailler en matériel de soin des populations frappées par une catastrophe naturelle.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.