GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Sénégal: Solutroniq répare et innove dans le domaine des nouvelles technologies

    Revenu au pays, le fondateur de Solutroniq, Ely-Manel Faye (au centre), propose des solutions électroniques de pointe et lance aussi en ce moment une marque de téléphones haut de gamme reconditionnés. ©RFI/Guillaume Thibault

    Réparer, anticiper, créer. Voilà la politique mise en place au sein de la société Solutroniq. Fondée à Dakar par un ingénieur doté de hautes compétences en électronique qui a fait le choix de rentrer au pays, l’entreprise propose des réparations mais innove également en créant des solutions hi-tech, 100% sénégalaises.

    A gauche, des dizaines d’Iphones, derniers modèles, quasiment détruits, à droite des Iphones réparés, état neuf, présentés dans un bel emballage sous la marque Q tech. A terme, en vendant 1000 téléphones chaque mois, Ely-Manel Faye, le fondateur de solutroniq souhaite industrialiser cette filière qu’il a créée.

    « Nous avons aujourd’hui des processus techniques qui nous permettent de récupérer des smartphones haut de gamme, les remettre dans un état parfait entre guillemets, d’y apposer notre marque et de les commercialiser sur le marché local. »

    Téléphones haut de gamme mais aussi appareils de gynécologue, onduleurs, postes à souder, enceintes connectées ou encore micros de guitare, dans leur labo, les 10 techniciens de Solutroniq réparent quasiment tout. Romain Atcho est le responsable du labo.

    « Si nous avons le composant sur place, on peut livrer le client au bout de 72 heures. Actuellement on tourne à 85 – 90% du taux de réussite d’équipements réparés. »

    Ces réparations permettent donc de faire rentrer de l’argent dans les caisses de Solutroniq mais aussi de comprendre les problèmes des entreprises et donc de proposer des solutions. Passé par l’école polytechnique de Lille, puis par la Silicon Valley aux Etats-Unis, Ely-Manel Faye finalise en ce moment des outils de mesures accessibles en temps réel pour ses clients.

    « L’idée c’est quoi : des capteurs environnementaux, aux capteurs de qualité d’énergie, passant par les capteurs dans le domaine de la santé connectée notamment. Au final, notre client ce qu’il veut c’est juste savoir quand il y a un problème dans son environnement et nous lui offrons une application sur son smartphone qui lui permet de prendre des décisions s’il le faut. »

    Avec ses différentes activités, Solutroniq propose donc une lutte concrète contre l’obsolescence programmée. Une politique maison assumée par tous notamment par le doyen de l’équipe, le technicien Alassane Sow.

    « On consomme, on jette… Il n’y a que du chinois comme on dit, quoi, entre parenthèses. Ça fait revivre le matos. »

    Visionnaire, ambitieux pour son continent, à 40 ans Ely-Manel Faye estime que la jeune génération ne doit plus attendre d’appuis, d’aide permanente des autorités. Au contraire.

    « Le génie créatif de la jeunesse africaine est indiscutable. On vit dans une époque où les dirigeants ont peut-être besoin d’accompagnement pour comprendre ce qui est en train de se passer. »

    A la recherche permanente de nouveaux marchés, Solutroniq lance également une levée de fond, un appel aux investisseurs pour accélérer son développement.


    Sur le même sujet

    • L'Afrique en marche

      Sénégal: le portrait de Kabirou Mbodj, le PDG de Wari

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Karangué, une application pour la santé des femmes et des enfants

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Sénégal: le groupe de transfert d'argent Wari rachète l'opérateur mobile Tigo

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.