GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La demande en matières premières va doubler d'ici 2060

    La consommation qui pèsera le plus sera celle des matériaux de construction. Getty Images/John W Banagan

    Quelles quantités de matières premières consommerons-nous dans quarante ans? 167 milliards de tonnes, estime l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Soit presque le double de ce que nous consommons aujourd'hui.

    La demande en matières premières va, selon l’OCDE, doubler d’ici 2060. Une progression moins forte certes que celle de la richesse mondiale - qui devrait quadrupler dans le même temps.

    Mais tout de même, malgré la tertiarisation de l’économie dans les pays industrialisés, malgré la progression partout du digital, le prélèvement sur les ressources de la Terre devrait passer de 90 milliards de tonnes aujourd’hui à 167 milliards de tonnes dans quarante ans.

    Croissance et démographie des pays en développement

    Nous serons 10 milliards d’habitants, 3 milliards de plus, souligne l’OCDE. Et cette croissance démographique aura lieu là où les besoins en infrastructures et en équipements, et donc en matières premières, sont les plus importants : les pays émergents et surtout les pays en développement, en Afrique, en Asie, et au Moyen-Orient. Là où le revenu par habitant va progresser le plus vite.

    Ce prélèvement en hausse devrait concerner toutes les matières premières, mais pas de la même façon. La demande de céréales, de fruits et légumes devrait à peine doubler, 20 milliards de tonnes en 2060, malgré la croissance démographique et l’élévation du niveau de vie mondial (40 000 dollars par an et par habitant, estime l’OCDE, comme aujourd’hui dans les pays industrialisés).

    Les matériaux de construction pèseront le plus

    C’est la demande de métaux qui devrait croître le plus vite, de 7 à 19 milliards de tonnes, pour construire véhicules et autres objets électroniques. Mais la consommation qui pèsera le plus sera celle des matériaux de construction - sable pour le ciment, granulats, roche concassée : 82 milliards de tonnes (contre 32 milliards à présent). Soit la moitié du volume de matières premières qui seront prélevées en 2060, contre un quart seulement aujourd’hui. Les pays en développement en consommeront quatre fois plus.

    Une telle consommation de matières premières est un risque pour l’environnement, prévient l’OCDE. Leur extraction et leur transformation émettront plus de gaz à effets de serre : 50 milliards de tonnes contre 28 aujourd’hui. Et plus de pollution de l’air, de l’eau et des sols. Sept métaux sont particulièrement pointés du doigt par l’organisation, en tête desquels le cuivre et le nickel, métaux les plus polluants par kilo. L’OCDE appelle donc les États à encourager le recyclage et l’efficacité dans l’usage de toutes ces ressources.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.