GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Aujourd'hui
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    SpotMini embrase les pistes de danse

    SpotMini de la firme Boston Dynamics mesure 84 cm et pèse environ 25 kg. ©Boston Dynamics

    Une société de robotique américaine dévoile dans une vidéo sur son site web, la nouvelle performance dont son robot-chien dénommé Spotmini est capable. L’animal cybernétique fait la démonstration de ses talents de danseur dans une chorégraphie endiablée sur le titre « UpTown Funk » de l'artiste américain Bruno Mars. L’objectif poursuivi par les créateurs de Spotmini est de redorer le blason de cette machine à l’origine destinée aux militaires en la présentant comme un gentil toutou artificiel de compagnie bien sympathique, avant sa commercialisation prévue en 2019.

    Cette histoire de robotique canine remonte à plus de dix ans. Répondant à une commande de l’Agence de recherche de l’armée américaine, la Darpa, la société Boston Dynamics avait conçu le chien robot Big Dog.

    Un peu lourd, bruyant et souvent en panne, les forces armées des États-Unis avaient fini par renoncer à l’employer, en lâchant au passage leur partenaire roboticien. Le géant du Web Google avait alors racheté Boston Dynamics en 2013 et présenté dans la foulée Spot le successeur de «l’animaloïde» militarisé tout-terrain. Mais ses allures guerrières inquiétèrent les services de communication d’Alphabet, le nom de la maison mère de l’entreprise Google.

    La firme avait cédé Boston Dynamics au Japonais SoftBank et renoncé du même coup à la conception de robots militaires. Mais voilà ! Spot complètement démobilisé s’ennuyait ferme dans les labos, il lui fallait donc un petit compagnon avec de préférence une apparence moins agressive. C’est ainsi que SpotMini est né.

    La bestiole carbure au tout électrique, mesure 84 cm au garrot et pèse environ 25 kg. Elle est capable de trimbaler jusqu'à 14 kg sur son dos pendant une heure et demie avant de vider totalement sa batterie. Agile, silencieuse, gracile dans tous ses déplacements, le toutou robotisé ne cesse de s’améliorer comme le prouve la multitude des vidéos qui lui ont été consacrées.

    Le cabot cybernétique sait dévaler les escaliers, ouvre à l’aide de son bras préhensile les portes, débarrasse la table, range les couverts sales dans le lave-vaisselle et parfois joue l’inspecteur des travaux finis dans des chantiers de construction japonais.

    Soucieuse de casser cette image de concepteur de robots tueurs qui lui colle à la peau, la société Boston Dynamics a publié une nouvelle vidéo dans laquelle SpotMini embrase le dancefloor sur les rythmes effrénés du titre « UpTown Funk» de l'artiste américain Bruno Mars et du Britannique Mark Ronson.

    Effet « waouh » garanti ! Même s’il est peu probable que la machine improvise, sans une programmation spécifique, ses déhanchements synchronisés en temps réel sur la musique.

    Cette véritable danse des 7 voiles a le mérite cependant d’afficher clairement les intentions de la société robotique : Spot Mini sera bien commercialisé courant 2019 auprès des entreprises, mais aussi du grand public. Pour quel usage et à quel coût ? Mystère et boule de gomme ! Concepteurs restant pour l’instant très évasifs sur le sujet.

     Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    • Blue, le robot low-cost

      Blue, le robot low-cost

      Des chercheurs américains ont développé un robot capable d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques ? Créer des machines dotées de dispositifs …

    • La 3D au chevet de Notre-Dame

      La 3D au chevet de Notre-Dame

      Les images numériques issues des scanners 3D, qu’utilisent les archéologues et les historiens de l’architecture, viennent au secours de Notre-Dame de Paris dévastée, …

    • Suricates sous cyber-surveillance

      Suricates sous cyber-surveillance

      Des chercheurs suisses ont mis au point un programme informatique pour analyser en détail les activités des animaux sauvages afin de mieux les protéger. Ce simulateur …

    • La revanche des ailes volantes

      La revanche des ailes volantes

      Des ingénieurs américains ont développé un nouveau type d’aile d’avion capable de se déformer instantanément pour adapter son aérodynamisme de manière passive à toutes …

    • Le virtuel au bout des doigts

      Le virtuel au bout des doigts

      Pour manipuler facilement toute sorte d’images numériques ou des objets virtuels, des chercheurs suisses ont conçu un gant d’un poids plume procurant aux usagers de casques …

    • L’envol d’un drone martien

      L’envol d’un drone martien

      La lenteur des déplacements des robots martiens agaçait les ingénieurs de l’Agence spatiale américaine. Mais fini de flemmarder ! La Nasa a prévu un renfort aérien pour …

    • Lévitation lumineuse

      Lévitation lumineuse

      Le nouveau procédé de sustentation, mis au point par des chercheurs américains, permet de faire léviter, à l’aide d’un faisceau d’ondes lumineuses, des objets de grande …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.