GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a présenté jeudi sa démission au chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a acceptée, selon un communiqué de la présidence. Cette démission intervient à quelques heures de l'examen par l'Assemblée nationale d'une motion de censure du gouvernement déposée par des députés de l'opposition, mais aussi de la majorité.

    Affaire Khashoggi: le portrait de la victime déformé par l’alt-right américaine

    Le samedi 20 octobre 2018, l'Arabie saoudite a reconnu que le journaliste dissident Jamal Khashoggi avait été tué à l'intérieur de son consulat à Istanbul. AFP/Mohammed Al-Shaikh

    Info ou intox, désormais l’Académie française l’a validé : le mot « infox » désigne une fausse information, conçue dans le but d'induire en erreur le public, en particulier celui des réseaux sociaux où les rumeurs se répandent sans filtre. Chaque semaine, RFI épingle l’une de ces tentatives de manipulation, pour en expliquer les ressorts. C’est notre nouvelle chronique du vendredi : « Les dessous de l’infox », avec Sophie Malibeaux. Nous revenons aujourd’hui sur l’affaire Khashoggi, tout juste un mois après sa disparition au sein du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, alors que son corps n’a toujours pas été retrouvé. Qui était-il vraiment ? Pourquoi et par qui a-t-il été assassiné ? Un mois après les faits, le mystère reste entier. Faute d’en savoir plus sur les auteurs et commanditaires de l’assassinat, certains cultivent le doute sur la personnalité de la victime. A coup de tweets, et de vidéos en ligne, les complotistes dressent le portrait de Khashoggi en islamiste dangereux pour l’Amérique, et font de l’éditorialiste du Washington Post un ennemi du prince héritier Mohamed Ben Salman et de ses réformes. Pure infox, nous disent les experts.


    Sur le même sujet

    • Turquie / Arabie saoudite

      Khashoggi étranglé puis démembré de manière préméditée, selon la justice turque

      En savoir plus

    • Yémen / France

      Yémen: changement de ton à Paris après l’affaire Khashoggi

      En savoir plus

    • Turquie / Arabie saoudite

      Affaire Khashoggi: Erdogan fait pression sur le procureur saoudien

      En savoir plus

    • Arabie saoudite

      Affaire Khashoggi: des pays de l’Afrique de l’Est soutiennent Ben Salman

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.