GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le franbanisme: plus qu’une langue, une identité?

    Médéa Azouri, Caroline Torbey et Véronique Aulagnon. © RFI/Pascal Paradou

    Le Salon du Livre Francophone de Beyrouth est un événement majeur de la vie culturelle au Liban. Il accueille des personnalités, des auteurs, des éditeurs et ouvre de multiples débats comme celui qui nous intéresse aujourd’hui : le franbanisme.
    Quel français parle-t-on au Liban ? Un français mêlé d’expressions libanaises, de proverbes, de dictons et d’exclamations en arabe libanais. Mais, certains parlent de « franbanais », d’autres de « libanismes ». Alors, qu’est-ce que le franbanisme ? Plus qu’une langue, une identité ?

    Pour répondre à ces questions :
    - Véronique Aulagnon, directrice de l’Institut Français au Liban
    - Médéa Azouri, éditorialiste franco-libanaise à L’Orient Le Jour, rédactrice en chef du magazine féminin Noun et animatrice radio
    - Caroline Torbey, auteure de « Dessine-moi un proverbe », illustré par Renée Thomas. Des proverbes qui parlent d’amitié, de générosité, du mensonge, du travail…

    Pour retrouver toutes les actualités de De Vive(s) Voix, suivez-nous sur notre page Facebook.


    Sur le même sujet

    • Danse des mots

      Salon du Livre francophone de Beyrouth 2015

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Concours d’éloquence : le procès de LF. Céline

    Concours d’éloquence : le procès de LF. Céline
    Faut-il censurer Céline, l'auteur de Voyage au bout de la nuit? C'est la question qui a été posée lors du procès fictif de l'écrivain français, organisé le 6 novembre dernier par la Fédération (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.