GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Brésil prêt à livrer «en coopération avec les Etats-Unis» de l'aide au Venezuela (officiel)
    • Foot: Liverpool et le Bayern Munich dos à dos (0-0) après le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions à Anfield Road
    • Foot: l'Olympique lyonnais concède le nul à domicile contre le FC Barcelone (0-0) en huitième de finale aller de la Ligue des champions
    • Venezuela: fermeture de la frontière maritime avec Curaçao (responsable militaire)

    Somaliland, terre de poètes?

    Une jeune somalienne à la foire du livre d'Hargeisa, en Somalie le 21 juillet 2018. (Photo d'illustration) ©MUSTAFA SAEED/AFP

    « La Somalie, terre de poètes ». C’est l'expression de l'explorateur anglais Richard Burton, l'un des premiers européens à visiter les régions de Somalie au 19e siècle. Une expression qui témoigne de l'importance et de la richesse de la poésie Somalie intrinsèquement liée à la tradition orale. Un héritage culturel qui tranche avec les images récurrentes de terrorisme et de piraterie. Reportage à Hargeisa, capitale du Somaliland, petit État autoproclamé du nord de la Somalie, où la jeune génération se réapproprie la poésie traditionnelle et la transforme.

    Pour approfondir : le site du tout nouveau Hargeysa Literary Magazine et le blog du poète Yaxhe

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.