GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les prix du pétrole grimpent de plus de 10% après les attaques contre l'Arabie saoudite

    Faire parler les zombis en Haïti

    Philippe Charlier au studio de Koze Kilti à Port-au-Prince. © Dangelo Néard

    Cette semaine, nous entrons dans le monde d’êtres de légende qui peuplent l’imaginaire Collectif Haïtien. Il s’agirait même d’une exclusivité métaphysique haïtienne : sur cette île des Caraïbes, on transforme les êtres humains en zombis.
    Philippe Charlier, médecin légiste et archéo-anthropologue français réputé, interpellé par ce phénomène, a pris son billet pour les cimetières les plus obscurs d’Haïti ; il y a rencontré des zombis, des faiseurs de zombis, des combines à zombis.
    Tout un monde parallèle aux données du rationalisme et pourtant tellement vrai en Haïti.
    A notre micro, il parle de ses recherches en cours sur l’univers des morts-vivants d’Haïti.

    Gadon Koze Kilti

    Gadon Bonheur

    Emission en partenariat avec l’Institut français en Haïti de Port-au-Prince et l’Ambassade de France en Haïti et avec le soutien de l’Ambassade de Suisse en Haïti, l’OIF et FOKAL.


    Sur le même sujet

    • Autour de la question

      Pourquoi les zombies?

      En savoir plus

    • Rendez-vous culture

      Cinéma: le film « Zombillenium » de Arthur de Pins sur les écrans français

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.