GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Gaza: les amputés de la «Marche du retour» sont un défi pour une société exsangue

    Les soldats israéliens tirent des gaz lacrymogènes sur des Palestiniens lors d'un rassemblement pour «La Marche du retour», le 2 novembre 2018. ©REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Ce sont plus de 22 000 Gazaouis qui ont été blessés par l’armée israélienne depuis le début de la « Marche du retour », ce mouvement de protestation lancé fin mars pour réclamer la fin du blocus imposé à l’enclave palestinienne. Et selon le ministère palestinien de la Santé, 69 d’entre eux au moins garderont des séquelles à vie. Plusieurs dizaines de Gazaouis ont dû être amputés. Et c’est toute leur vie qui a été bouleversée. Reportage à Gaza de Hassan Jaber et Guilhem Delteil.


    Sur le même sujet

    • Gaza

      Gaza: un cessez-le-feu salué côté palestinien, décrié en Israël

      En savoir plus

    • Israël / Gaza

      Gaza: le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël après une grave confrontation

      En savoir plus

    • Israel

      Tensions Israël-Hamas: retour au calme à Ashkelon, Gaza enterre ses morts

      En savoir plus

    • Israël / Bande de Gaza

      Nouvel accès de fièvre à Gaza

      En savoir plus

    • Israël / Territoires palestiniens

      Gaza: un deuxième vendredi plus calme pour la «Grande Marche du retour»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.