GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Zimbabwe: les rescapés du massacre Gukurahundi peuvent enfin s'exprimer

    Charles Thomas, un survivant du massacre de Gukurahundi, le 13 janvier 2018 à Bhalagwe. ©ZINYANGE AUNTONY/AFP

    Même après la destitution de Robert Mugabe, il y a un an (21 novembre 2018), le Zimbabwe a du mal à panser ses plaies. La plus profonde et la plus douloureuse d'entre elles est certainement le Gukurahundi, ce massacre d'une partie de l'ethnie Ndebele dans le sud du pays qui a fait 20 000 morts dans les années 1980. La participation de Robert Mugabe est prouvée, tout comme celle de son successeur Emmerson Mnangagwa, alors ministre de la Sécurité d'État à l'époque. Mais depuis son arrivée au pouvoir l'an dernier, les langues ont commencé à se délier.


    Sur le même sujet

    • Invité Afrique

      Zimbabwe: «Mnangagwa pourrait tenter un geste vers l'opposition»

      En savoir plus

    • Invité de la mi-journée

      Zimbabwe/Présidentielle: violences après l’annonce des résultats partiels

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      Zimbabwe: «Il y a l'espoir d'un changement possible»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.