GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La Cnuced promeut l'entrepreneuriat pour sortir les pays les moins avancés du sous-emploi

    Jeunes entrepreneurs dans le domaine du numérique à Dakar. RFI/Matthieu Millecamps

    Les PMA, les Pays les moins avancés, doivent favoriser l’essor des micros et petites entreprises, et ce afin de créer de l’emploi. C’est le credo de la CNUCED, la Conférence des Nations-unies pour le commerce et le développement, qui préconise de mieux aider ces entreprises. 33 des 47 PMA sont situés en Afrique.

    Changer de cap, c’est ce que préconise la Cnuced qui juge peu efficaces les politiques entrepreneuriales menées dans les PMA, et en particulier en Afrique. Car si les pays pauvres sont les champions des micro-entreprises, ces structures sont souvent des entreprises de survie et non d’innovation. « Ce n’est pas un entrepreneuriat d’opportunité qui cherche à innover mais c’est un entrepreneuriat par manque de choix. Donc c’est une alternative au manque d’emploi. Or ce dont ces pays ont besoin c’est d’entrepreneurs dynamiques, qui réussissent à faire croître leur entreprise pour générer des emplois de qualité pour les populations de ces pays », explique Rolf Traeger, chef du secteur PMA à la Cnuced.

    Comment y parvenir ? Les politiques protectionnistes peuvent aider sous certaines conditions. « Une protection commerciale qui ne soit pas généralisée, qui soit très ciblée et limitée dans le temps, est l’un des instruments de politique industrielle, mais cela ne peut pas être le seul instrument. Il faut qu’il soit accompagné de facilité de financement, de service d’appui à la gestion ou à la vulgarisation industrielle et technologique. Donc il faut qu’il y ait tout un package de soutien aux entrepreneurs », poursuit Rolf Traeger.

    La Cnuced préconise surtout que les Etats soient plus exigeants vis-à-vis des investisseurs étrangers. « Les gouvernements des PMA ont un pouvoir de négociation, mais assez souvent ils ne l’utilisent pas, car il y a cette mentalité que la priorité c’est d’attirer les investisseurs étrangers. Or ce n’est pas le cas. La priorité c’est que ces investisseurs étrangers contribuent au développement des capacités productives locales. Et même lorsque l’on est un PMA, c’est une politique qu’il est possible de développer. C’est un type de politique que des pays qui ont eu beaucoup de succès ont mis en place, comme la Thaïlande, la Malaisie et Singapour. Donc il n’y a pas de raisons que les PMA ne le fassent pas aussi. »

    Pour la Cnuced, en Afrique, les exemples à suivre sont ceux du Rwanda et de l’Ethiopie, où les investisseurs étrangers participent au développement d’un tissu d’entreprises locales.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Cnuced: les compétences au cœur du 8e Forum mondial des matières premières

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Rapport 2017 de la CNUCED sur l’accès des pays les moins avancés à l’énergie

      En savoir plus

    • Pauvreté

      La Cnuced pointe le manque d'accès à l'énergie dans les pays les plus pauvres

      En savoir plus

    • Economie

      L’économie numérique évolue rapidement en Afrique selon la Cnuced

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Tourisme en Afrique: les conclusions de la Cnuced

      En savoir plus

    • Développement

      Les pays les moins avancés peinent à remonter la pente, relève la Cnuced

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.