GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Rapport du Sénat sur Benalla: «Beaucoup de contrevérités», dénonce Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement
    • Affaire Benalla: la justice française initie une enquête pour «entrave à la manifestation de la vérité»
    • Fraude fiscale: le géant bancaire suisse UBS, condamné à une amende record de 3,7 milliards d'euros, va faire appel (avocats)
    • L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis arrive à Hanoï avant le sommet Trump-Kim (journaliste AFP)
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»

    Agenda culture Afrique du 25 novembre au 1er décembre 2018

    6e édition de la fête du livre à Kinshasa. ©institutfrancais-kinshasa.org

    Où sortir la semaine prochaine ? L’agenda culturel africain, c'est avec Anne Bocandé, journaliste, et rédactrice en chef des médias Africultures.

    En cours, en ce moment, à Kinshasa la 6e édition de la Fête du livre, sur la thématique « Congos, regards croisés ».

    « Fêter la littérature » en croisant les regards sur les Congos, du Congo vers le Congo, du Congo vers le monde, du monde au Congo, c’est toute l’ambition de ce festival qui prend une nouvelle dimension cette année, avec plus d’une semaine de programmation, un rayonnement dans différents espaces culturels de la capitale congolaise, mais aussi à Lubumbashi et à Goma.

    Et avec plus d’une trentaine d’artistes invités. Avec la présence de Max Lobe à rencontrer demain autour de son dernier roman Loin de Douala, un récit riche sur la guerre d’indépendance au Cameroun. Tierno Monenembo sera aussi présent dont je vous conseille vivement les romans « Le terroriste noir » et Les coqs cubains chantent à minuit. Blaise Ndala, après avoir quitté le Congo pour le Canada, revient à la Fête du livre avec « Sans capote ni kalachnikov » , un roman qui si le lieu n’est pas nommé pourrait bien se passer dans les Grands Lacs.

    Au cœur de la programmation de la Fête du livre de jeunes auteurs et… des acteurs du monde du livre congolais
    De jeunes auteurs sont présents sur différentes rencontres, et d’autres récompensés vendredi soir par le prix Makomi. Et puis, les acteurs du livre, au delà des auteurs, ce sont aussi des clubs de lecture, comme le café littéraire de Missy, le collectif Envie d’écrire ou encore Apéroésie à l’animation de différents temps forts, des bibliothèques de quartiers aussi où se déroulent certains événements et puis bien sûr des éditeurs :

    Les Éditions kinoises Nzoi sont au cœur de la programmation de la Fête du livre: depuis 2013 elles publient de jeunes auteurs-es et valorisent la littérature du Congo dans les langues qui y sont parlées. Le Petit Prince vient d'y être édité en ciluba.

    Et parce qu’il s’agit de regards croisés, d’autres disciplines sont conviées à la Fête du livre avec du slam vendredi, du rap samedi, du théâtre jeudi : la pièce du Congolais Sinzo Aanza « Histoire générale des murs » sera jouée par le Tarmac des auteurs.

    Et puis une place offerte aux réalités diasporiques : qu’est-ce qu’être une femme noire née et qui grandit en Europe ? C’est le questionnement proposé par la réalisatrice Amandine Gaye dans le documentaire « Ouvrir la voix » . Il est projeté à Kinshasa.

    Fête du livre toujours, mais dédiée à la bande dessinée au Cameroun.

    La 9e édition du Mboa BD Festival qui s’est terminée à Douala hier, se poursuit à Yaoundé à partir de mercredi avec des spectacles et concerts dessinés, des master class, une expo sur « la bd, un art du vivre ensemble », et bien sûr des rencontres avec des auteurs et illustrateurs de bande dessinée. Certains concourent pour le prix de la bande dessinée du Mboa festival à l’instar de la bédéiste Annick Kamgang, alias Kam et son livre « Lucha : chroniques d’une révolution sans armes au Congo » ou encore le duo Barly Baruti et Christophe Cassiau Haurie avec deux albums en lice : Le singe jaune et Madame Livingston. Et bien d’autres artistes à découvrir au Mboa festival.

    « Récits au bord de l’eau » c’est la thématique de la biennale d’art contemporain de Casablanca…

    Dernière semaine pour profiter des expositions d’œuvres d’art d’une trentaine d’artistes disséminées dans 12 lieux culturels de la capitale marocaine. Pour cette 4e édition de la biennale créée par le photographe marocain Mustapha Romli, c’est Christine Eyene qui en a pris la direction artistique.

    La curatrice et chercheure propose une édition articulée autour de la thématique « Récits au bord de l’eau ». Une réflexion sur la place géographique du Maroc à la croisée du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne et de l’Europe. Une réflexion aussi sur l’insularité et la place des îles comme la Grande-Bretagne, le Japon et la Réunion.

    Parmi les expositions, notons à la Villa des arts, le travail de Ibrahim Ahmed, intitulé « Sud Sud », celui de Shiraz Bayjoo avec un projet artistique mêlant vidéos, archives et textes titrés « À la recherche de Libertalia », à partir des pans de l’histoire de Madagascar. Ou encore l’installation de Oussama Tabti, « Shapes », l’artiste a créé en observant et réfléchissant sur les représentations vestimentaires des chibanis, « les vieux », désignant aujourd’hui, en France, les Maghrébins arrivés pour travailler à partir des années 1960. La biennale de Casablanca se termine début décembre. Derniers jours pour en profiter.

    En musique pour accompagner votre dimanche avec Africa fête à Dakar…

    Africa Fête, festival historique qui se balade de Marseille à Dakar, prend ses quartiers dans la capitale sénégalaise pour un concert samedi prochain avec la chanteuse Inna Modja…

    On se quitte avec le titre « Tombouctou » aujourd’hui.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.