GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Aujourd'hui
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Antisémitisme en France: le président Macron annonce qu'il se rendra ce mardi après-midi au Mémorial de la Shoah
    Dernières infos
    • Alsace: «environ 80 sépultures» d'un cimetière juif ont été profanées à Quatzenheim (préfecture)
    • Accusations d'antisémitisme: Varsovie déclare attendre des excuses d'Israël (hauts responsables polonais)
    • Pénalisation de l'antisionisme: l'arsenal législatif actuel «tout à fait au point», indique Richard Ferrand sur BFMTV et RMC
    • Attentat au Cachemire indien: le Pakistan se déclare prêt au dialogue mais ripostera s'il est attaqué (Premier ministre)
    • Automobile: le constructeur Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021
    • Télécommunications: «Le monde ne peut pas se passer» de Huawei, selon son fondateur Ren Zhengfei dans un entretien à la BBC
    • Antisémitisme: «geste symbolique» de Larcher et Ferrand au Mémorial de la Shoah ce mardi (communiqué)
    • Le cyclone Oma s'éloigne de la Nouvelle-Calédonie, des dégâts mineurs à déplorer
    • Finances: Bruno Le Maire se déclare «totalement opposé» à la suppression des niches fiscales (RTL)

    L'Italie paye-t-elle son vote et sa posture anti-européenne?

    Le ministre italien de l'Economie Giovanni Tria et son homologue français Bruno Le Maire, lors d'une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, le 5 novembre 2018. © REUTERS/François Lenoir

    Les relations entre l'Italie et la Commission européenne ne sont pas faciles depuis l'arrivée au pouvoir à Rome de la coalition de la ligue d'extrême droite et des antisystèmes du Mouvement 5 étoiles. Mais s'il y a un dossier qui empoisonne encore plus les relations entre les deux, c'est bien celui du budget 2019 de la péninsule. Pour la Commission, le projet est en dehors des clous et le gouvernement italien use de sa rhétorique anti-européenne. Du moins jusqu'à ce que des discussions un peu plus sérieuses s'engagent très récemment, sous la pression à la fois des marchés et de la menace d'éventuelles sanctions. L'Italie paye-t-elle son vote et sa posture anti-européenne ? C'est la question du jour.

    Pour en débattre :


    Sur le même sujet

    • Italie / UE

      Budget italien: vers de possibles sanctions financières européennes

      En savoir plus

    • Italie / Finances

      Budget italien: des propos conciliants mais rien pour rassurer Bruxelles

      En savoir plus

    • Italie

      UE: le budget italien, l'autre sujet qui fâche

      En savoir plus

    • Italie / UE

      Budget rejeté par l'UE: les Italiens sur la défensive

      En savoir plus

    • Italie / UE

      Budget italien: l'Eurogroupe prend le parti de Bruxelles

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.