GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride

    L’Europe à l’ombre du Brexit

    La Première ministre Theresa May devant le 10, Downing Street, le 12 décembre 2018. © REUTERS/Hannah McKay

    Mercredi 12 décembre 2018, Theresa May, la Première ministre britannique a surmonté une nouvelle épreuve. Les députés de son parti lui ont confirmé leur confiance. Celle-ci doit intervenir le 29 mars 2019. Mais la veille de cette victoire, Theresa May a subi un échec. Ce jour-là, la Chambre des communes devait se prononcer sur l'accord de divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. L'affaire a été vite entendue. Convaincue d'aller à l'échec si elle soumettait l'accord conclu avec Bruxelles au vote, Theresa May a donc reporté la procédure, non sans avoir rappelé aux députés britanniques -les raisons qui la poussaient à mener cette bataille du Brexit et ce que cela voulait dire pour elle : « Cela veut dire travailler partout à la construction d'une économie plus forte, en améliorant les services publics, combattant les injustices, pour faire de ce pays un pays qui travaille vraiment pour tout le monde, un pays où personne ne soit abandonné. Et depuis le moment où j'ai pris la responsabilité du gouvernement de ce grand pays, j'ai été constamment déterminée à protéger les emplois, à mettre de la nourriture sur les tables des familles des travailleurs. Et c'est ce que cet accord concrétise. Il nous donne le contrôle de nos frontières, de notre argent et de nos lois. Il nous assure travail, sécurité et unité du pays. C'est le bon accord pour la Grande-Bretagne. Je suis déterminée à faire tout ce que je peux pour fournir à cette assemblée les garanties qu'elle requiert et que cet accord puisse être voté pour le peuple britannique. »

    Au cours de cette émission, nous allons donc évoquer le destin de l'économie britannique à la lumière des incertitudes actuelles, nous verrons quel aura été l'impact de la présence du Royaume-Uni dans l'Union européenne, à la fois sur l'économie britannique et sur les orientations économiques des 28. Et nous évoquons plus largement ce qui se serait passé sur le continent européen si la construction européenne n'avait pas existé. Ce que les économistes appellent la « non-Europe ». Tout cela avec deux invités :

    Avec :
    - Vincent Vicart, économiste au CEPII. Il y dirige le programme d’analyse du commerce international. Vincent Vicard enseigne aussi à l’Université Paris-Dauphine. Il travaille aussi sur les questions d’évasion fiscale, et l’un de ses derniers travaux concerneles pays à taux d’imposition élevé.

    - Catherine Mathieu, économiste à l'OFCE, auteur de nombreux travaux consacrés à l'économie britannique. Elle vient de publier sur le site de l'OCDE un texte consacré à l'accord du 25 novembreentre Bruxelles et Londres. On peut aussi la lire dans Brexit : « Comment le Royaume-Uni et l'Union européenne vont-ils rebondir ? », avec Henri Sterdyniak, dans L'économie européenne 2018, Chapitre III, Collection Repères, éditions La Découverte, 2018.
     

    Les reportages d'Anastasia Becchio :

    Il y a de l’incertitude et donc de l’inquiétude chez les entrepreneurs britanniques. Exemple dans la région de l’Essex, à l’est de Londres.

    Inquiétude chez les hôteliers 15/12/2018 Écouter

    Dans la même région de l’Essex, à Southend on Sea, une station balnéaire sur l’estuaire de la Tamise, les hôteliers craignent un nette dégradation de leur situation en cas de Brexit dur.

    Inquiétude chez les hôteliers 15/12/2018 Écouter

     

    Le scénario d’un « no deal », une sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne sans accord au 29 mars inquiète les acteurs du secteur alimentaire britannique. Dans un pays qui importe 40% de son alimentation, ils redoutent des difficultés d’approvisionnement.

    Les conséquences du Brexit sur l'alimentation 15/12/2018 Écouter

     


    Sur le même sujet

    • UE / Royaume-Uni

      Brexit: face à Theresa May, les Vingt-Sept restent inflexibles

      En savoir plus

    • Royaume-Uni

      Brexit: Theresa May remporte le vote de défiance organisé contre elle

      En savoir plus

    • Brexit

      Brexit: la survie politique de Theresa May sur la sellette au Parlement

      En savoir plus

    • Décryptage

      Brexit: moment de doute à l’heure du choix?

      En savoir plus

    • Décryptage

      Brexit: qu’est-ce qui se négocie en ce moment?

      En savoir plus

    • Décryptage

      Brexit et référendum en Ecosse: l’impossible équation pour Theresa May

      En savoir plus

    • Thomas Piketty et l'histoire des inégalités

      Thomas Piketty et l'histoire des inégalités

      Thomas Piketty est l’invité unique de cette émission Éco d’ici Éco d’ailleurs, à l’occasion de la parution de son nouveau livre « Capital et Idéologie » aux Éditions …

    • L’argent sale de l’économie mondiale

      L’argent sale de l’économie mondiale

      Vous en avez peut-être entendu parler. La justice française se penche en ce moment sur l'affaire Karachi. Un montage financier de commissions occultes et de rétrocommissions …

    • Laureen Kouassi-Olsson, Grande invitée de l'Économie

      Laureen Kouassi-Olsson, Grande invitée de l'Économie

      Laureen Kouassi-Olsson est la Grande invitée de l’économie RFI Jeune Afrique. Franco-ivoirienne, Mme Kouassi-Olsson travaille depuis six ans chez Amethis, un gestionnaire …

    • Les biens communs: vers un nouvel univers économique

      Les biens communs: vers un nouvel univers économique

      À qui appartient l'air que nous respirons ou l'eau que nous consommons ? Et ces océans sur lesquels nous naviguons ? Qui sont les propriétaires des ressources du sous-sol ? …

    • Pour sauver le climat, couler l’économie

      Pour sauver le climat, couler l’économie

      Malgré les dénégations du président américain Donald Trump, la planète est entrée dans une phase de mutation climatique accélérée. La température globale augmente. Selon …

    • Commerce agricole mondial, le casse-tête

      Commerce agricole mondial, le casse-tête

      La France vient d'engranger une récolte de blé record, mais comme elle n'est pas la seule, les cours du blé sont faibles et cela pose des problèmes de rentabilité aux …

    • Thierry Pairault, au cœur des relations économiques Chine Afrique

      Thierry Pairault, au cœur des relations économiques Chine Afrique

      Pour cette émission de rentrée, Éco d’ici Éco d’ailleurs reçoit un grand invité de l’économie. Julien Clémençot, rédacteur en chef adjoint à Jeune Afrique, et Jean-Pierre …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.