GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Lutter contre les fausses rumeurs, l'objectif des médias

    De plus en plus, les médias et réseaux sociaux rejoignent des réseaux de «fact checking» pour vérifier les informations, échanger les connaissances et signaler les contenus douteux. CC0/Pixabay

    La vérification des faits, le « fact checking » en anglais, l'Agence France Presse (AFP) en a compris l'importance. Les médias traditionnels aussi se mettent de plus en plus à pousser sur les réseaux sociaux des contenus visant à lutter contre les fausses rumeurs.

    C’est l’histoire d’une rumeur qui a fait florès sur Twitter le soir de l’attentat de Strasbourg, celle d’un tweet envoyé par la préfecture de police du Grand-Est et qui porte pour horaire 11h47. « Evénements en cours à Strasbourg, ne relayez pas de fausses rumeurs » dit ce message daté de la matinée de mardi alors que l’attentat terroriste a eu lieu ce même jour, peu avant 20 heures. La preuve, selon certains internautes, que ce message officiel montré sur BFM TV a été fabriqué avant, et donc que les autorités savaient qu’il y allait y avoir une attaque, et donc que l’attentat a été en quelque sorte fabriqué par le pouvoir pour venir à bout du mouvement des gilets jaunes. Au lieu d’ignorer ce type de corrélations sauvages de type paranoïdes, comme dit le sociologue Gérald Bronner, des médias prennent désormais la rumeur à la racine pour tenter de la neutraliser.

    Et pas seulement AFP Factuel, Check News de Libération, les Décodeurs du Monde ou les Observateurs de France 24 : « Non la préfecture du Bas-Rhin n’a pas annoncé l’attentat à Strasbourg avant qu’il n’ait vraiment eu lieu », titre France Info. Pour la première fois, le site a poussé sur les réseaux sociaux un article déconstruisant la rumeur et expliquant que Twitter, par défaut, paramètre son fuseau horaire à l’heure de la côte ouest des Etats-Unis. D’où le décalage avec la France. BFM TV a aussi pris le temps de démentir un faux compte au graphisme grossièrement imité de son logo pour expliquer que non il n’avait pas annoncé 7 ou 8 morts samedi dernier, en marge des manifestations des gilets jaunes.

    C’est vrai que la rumeur qui s’autoalimente est un peu le propre de la version 2.0 du mouvement. Des groupes Facebook de « gilets jaunes » se sont ainsi précipités pour dire que cet attentat tombait bien, et qu’il visait en réalité à « détourner l’attention des Français ». Des propos de café du commerce, après l’intox sur les migrations autour du pacte de Marrakech, mais qui prennent une visibilité démultipliée sur les réseaux et dont on peut se demander s’il faut leur faire grand cas. Faut-il s’abaisser à tordre le cou à la rumeur sachant que même démentie, il en restera toujours quelque chose, ou faut-il l’ignorer quitte à rester en dehors du flux de la conversation ? En tout cas, tout cela démontre une fois de plus l’importance d’une information fiable, validée. L’AFP, qui a passé un accord de fact checking avec Facebook, prévoit d’étendre prochainement son programme au Moyen-Orient, pour vérifier en langue arabe, les vraies ou les fausses rumeurs sur le réseau social.

    • Apple se censure en Chine

      Apple se censure en Chine

      Où il est question de l’influence de la Chine sur les géants américains du numérique. Cette semaine, Apple a été contraint de retirer une application de localisation …

    • L'ambigu Éric Zemmour

      L'ambigu Éric Zemmour

      Le polémiste Éric Zemmour a suscité un véritable tollé, après ses propos anti-islam et anti-immigration tenus samedi dernier à une tribune politique et retransmis en …

    • Ce projet de loi qui veut réaménager l’audiovisuel public français

      Ce projet de loi qui veut réaménager l’audiovisuel public français

      Le projet de loi sur l’audiovisuel sera présenté au plus tard début novembre au Conseil des ministres, et sera débattu au Parlement en janvier 2020. Un projet qui aura …

    • Netflix et Canal+ sur le même bateau

      Netflix et Canal+ sur le même bateau

      Netflix a signé un accord de distribution avec Canal+ en début de semaine et se prépare à affronter la concurrence des grandes plateformes concurrentes d’Apple ou de …

    • «Le Monde» bataille pour son indépendance

      «Le Monde» bataille pour son indépendance

      Le quotidien Le Monde s’est mobilisé cette semaine dans une tribune signée par 460 journalistes pour obtenir un droit d’agrément en cas de changement de contrôle dans …

    • Facebook sur l’agenda des médias

      Facebook sur l’agenda des médias

      Lors des rencontres professionnelles de la publicité, Udecam, est apparue cette semaine toute l’ambivalence des médias français vis-à-vis de Facebook. Entre recherche …

    • Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Une image a fait le tour du monde et a particulièrement ému le continent américain : c’est la photo d’un homme retrouvé mort avec sa fille au bord du Rio Grande, en tenant …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.