GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une de la presse cette semaine à Kinshasa

    L'incendie dans l'entrepôt à Kinshasa. «L’évaluation des dégâts est en cours», dit une source sécurité congolaise RFI

    L’incendie jeudi du grand dépôt de la CENI à Kinshasa et les violences qui accompagnent le déroulement de la campagne électorale. Ces deux faits ont accaparé l’attention des journaux de Kinshasa…

    Pour le journal Le Potentiel, « L’incendie de l’entrepôt de la CENI “est un” coup dur pour les élections ». Le quotidien parle d’« un flou autour des circonstances qui ont entouré ce drame » survenu à 9 jours des élections. « D’aucuns craignent un éventuel glissement du cycle électoral au-delà du 23 décembre, du fait du bilan apparemment très lourd », s’inquiète le confrère qui relaie aussitôt les soupçons de la coalition LAMUKA sur une éventuelle complicité du régime dans cet incendie. Le Maximum parle, lui aussi, d’un « Coup dur… Mais encaissable pour Kinshasa », ajoute le bihebdomadaire. Selon ce journal, « le sinistre survenu sur l’avenue des Forces armées, dans la commune de la Gombe, mercredi 12 décembre 2018, est des plus sérieux, il est aussi lourd de conséquences, même s’il ne perturbera pas le processus électoral qui dans 9 jours atteindra son ultime étape ». Le Maximum, lui, accuse « La coalition katumbiste renforcée par des candidats invalidés à la présidentielle : Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito, ainsi que d’autres acteurs politiques devenus opposants pour une raison ou une autre… ». « Qui a peur des élections ? » Question posée par le journal Le Phare, qui invite les lecteurs à se pencher sur « les dérives observées depuis le début de la campagne le 22 novembre 2018 »… les interdictions de mouvements de certains leaders politiques et de vols de leurs avions ou ceux pris en location, les expéditions punitives menées par des bandes d’inciviques tant du pouvoir et que de l’opposition contre des convois des candidats concurrents, la perturbation des meetings programmés en province… « De quoi se mêlent les forces de l’ordre dans une campagne électorale où les candidats à la magistrature suprême ont le droit de circuler et de mobiliser sur l’ensemble du territoire national ? » se demande encore Le Phare pour qui « il faut attendre la fin des enquêtes judiciaires et policières pour avoir des réponses ». La Tempête des Tropiques, pour sa part, déplore le « mauvais virage » qui a été négocié par la campagne électorale… Et appelle à « décourager la violence sous toutes ses formes pour ne pas donner un quelconque prétexte aux ennemis de la démocratie »… L’éditorialiste de Forum des As, quant à lui, il tire sur la sonnette d’alarme : « Attention danger ! », alerte le confrère pour qui « Ça commence à faire beaucoup, les accrochage entre partisans des candidats rivaux, les incendies des bâtiments publics et les interventions de la police… » La campagne électorale risque de dérailler si l’on y prend garde, poursuit Forum des As avant de conclure : « La chienlit ne profiterait à personne, sauf à ceux-là qui parient matin, midi et soir-depuis des lustres sur le chaos ».

    Prochaine émission

    À la Une: Ebola «urgence» sanitaire mondiale en RDC

    À la Une: Ebola «urgence» sanitaire mondiale en RDC
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.