GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Arctique, la nouvelle frontière

    Ilulissat, ville la plus touristique du Groënland. © RFI/Thomas Massé

    Au Groënland, la fonte des glaces expose de sales secrets qu’on pensait enfouis pour l’éternité. Un dégel qui s’accélère avec le réchauffement climatique : en août 2016, un climatologue a révélé l’existence d’une ancienne base nucléaire américaine, au nord-ouest du Groënland. Et de ses déchets cachés sous la glace. Un scandale, source de tensions diplomatiques entre le territoire autonome, le Danemark et l’allié américain, que nous raconte Anne-Francoise Hivert, notre correspondante en Scandinavie.

    Le dégel, c’est également l’apparition d’un nouvel eldorado. De nouvelles routes maritimes s’ouvrent avec la débâcle. Les richesses du sous-sol sont désormais à portée de main. La conquête du Grand Nord fait partie de l’histoire russe. Ces dernières années, le développement de cette région est devenu un objectif national majeur. Notre correspondant en Russie, Etienne Bouche a pu se rendre dans le district autonome de Yamal, au-delà du Cercle polaire. C’est un monde changeant, que des milliers de personnes veulent voir avant qu’il disparaisse.

    Les touristes du grand froid. L’une de leurs destinations préférées aujourd’hui, c’est l’Islande. Depuis 2010, l’afflux de visiteurs sur l’île de glace et de feu a été phénoménal : de moins de 500 000, ils sont passés à plus de 2 200 000, en 2017. L’impact du tourisme est aujourd’hui énorme sur le pays et la population. Un reportage de Jérémie Richard.

    Aux Pays-Bas, la mobilisation des pasteurs pour empêcher l’expulsion d’une famille arménienne
    Prières, chants, des pasteurs venus de tout le pays se relaient en permanence pour assurer des messes 24/24 dans une église de La Haye et empêcher la police d’entrer dans le bâtiment. A l’occasion de la Journée internationale des migrants, ce 18 décembre 2018, Antoine Mouteau s’est rendu sur place.

    Bethelkerk où officie un pasteur. Au 1er rang, en pull jaune, l’aînée des enfants. © RFI/Antoine Mouteau
    Prochaine émission

    Journaliste en Turquie: métier à haut risque

    Journaliste en Turquie: métier à haut risque
    Il ne fait pas bon être journaliste en Turquie aujourd’hui. Chaque mois amène son lot de condamnations à des peines  allant de quelques années de prison, à la perpétuité. Ils sont des centaines envoyés derrière les barreaux, pour je cite « apologie du (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.