GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Les disparitions forcées au Cachemire

    Un policier indien lors d'une manifestation séparatiste dans le Cachemire, le 21 mai 2018. REUTERS/Danish Ismail

    2018 a été l’année la plus meurtrière au Cachemire en 10 ans. Cette région disputée depuis 1947, par deux puissances nucléaires, l’Inde et le Pakistan, est aussi considérée comme l’une des plus militarisées au monde. Les élections, législatives prévues en Inde au printemps prochain, risquent de raviver les tensions et d’aggraver davantage la situation des droits humains. Coup de projecteur ce dimanche dans Fréquence Asie, sur l’une des plus graves violations des droits de l’homme : les disparitions forcées. Ecoutons le témoignage de Khurram Parvez, membre de l'association des parents de disparus et coordinateur de la Coalition de la société civile du Jammu-et-Cachemire.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.