GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Janvier
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
    • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie

    Touche pas à mon internet ! Prix, connexions et coupures en Afrique

    Une grande partie de l'Afrique aura bientôt accès à l'internet haut débit. © AFP/Seyllou Diallo

    Alors que la RDC est privée d’internet depuis le 31 décembre 2018, comment les Congolais vivent-ils cette déconnexion forcée au quotidien ? Et ailleurs sur le continent, quels progrès, quelles attentes ?
    L’Afrique compte 281 millions d’internautes pour un taux d’accès de 23% en moyenne. Quoique l’accès à internet progresse, les disparités restent béantes. Si l’Afrique du Sud est un des pays les mieux lotis avec un taux de pénétration de plus de 50%, au Burundi seuls 2% de la population a accès à internet. Outre la problématique de l’accès, se pose la question du prix. L’Afrique est le continent où l’internet est le plus cher. Si le prix médian pour un giga de données mobiles est de 7 dollars, il peut atteindre 30 dollars en Guinée Equatoriale. Et ce, en dépit des recommandations des Nations unies, selon qui, le giga ne doit pas dépasser 2% du revenu mensuel par habitant, loin des 8% atteints sur le continent africain. Loin de faciliter l’accès à Internet, de nombreux Etats imposent des taxes de plus en plus lourdes. Ouganda, Zambie, Tanzanie, Kenya, Bénin, la liste des pays où Internet devient un luxe ne cesse de s’allonger. Comment expliquer la multiplication des taxes ? Comment améliorer l’accès à Internet sur le continent africain ? Pourquoi un tel retard, alors que dans le même temps, les administrations se dématérialisent ?

    Avec :

    - Julie Owono, directrice de l’ONG Internet sans frontières

    - Arielle Kitio, chargée de cours d’informatique à l’Université de Yaoundé I, elle a mis en place depuis 2 ans WIT. Une structure qui forme les femmes et les jeunes au codage informatique. Directrice de Caysti, qui donne des cours d’informatique aux plus jeunes, ambassadrice du Next Einstein Forum.

    Et un reportage d’Alice Milot.

    Direction le Niger, plus précisément Niamey, où la Place de la Poste en centre-ville a été rebaptisée «Place Wifi» par les habitants. Depuis un an, la mairie y a fait installer la wifi gratuite. Il ne reste plus qu'à venir équipé de son téléphone ou de son ordinateur portable et de se connecter ! Une initiative qui rencontre un succès fou. Alice Milot s'y est rendue avec Ayouba Sani, la trentaine, responsable d'ONG, habitant du quartier et adepte de la place wifi !

    En fin d’émission, la chronique de l’Afrique qui gagne par Charlie Dupiot.
    Marjane Baker, du Libéria, a fondé l’école « METS Afrika4D » - programmes d’initiation à l’informatique et au code pour les filles de 8 à 13 ans pour les encourager à se lancer dans des filières scientifiques.


    Sur le même sujet

    • Gabon

      Gabon: des militaires annoncent un «conseil de la restauration» à la radio nationale

      En savoir plus

    • RDC/ONU

      Elections en RDC: l’extrême prudence du Conseil de sécurité de l’ONU

      En savoir plus

    • RDC

      La RDC privée d'internet et de RFI

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      [Vos réactions]: Quelle est la qualité de vos réseaux pour internet et le téléphone?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le permis de conduire : comment le rendre accessible tout en garantissant la sécurité routière ?

    Le permis de conduire : comment le rendre accessible tout en garantissant la sécurité routière ?
    En novembre dernier, Emmanuel Macron avait annoncé que des cours de codes seraient dispensés au lycée, permettant de réduire le coût du permis de conduire. Formalité pour les uns, douloureuse et longue épreuve (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.