GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir

    La post-vérité à l’ère des «gilets jaunes»

    Les réseaux sociaux font de plus en plus d'adeptes. CC0 Pixabay/LoboStudioHamburg

    Les contenus haineux et les « fake news » sont de plus en plus présents sur internet, les réseaux sociaux et parfois même les chaînes d’information. Au point d’inquiéter le gouvernement.

    C’est pour le moins inhabituel de la part d’un membre du gouvernement : la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a publié sur son compte Twitter les insultes à caractère sexuel et les menaces de mort qu’elle reçoit tous les jours, dit-elle, en ligne ou par téléphone. La ministre ne s’est donc pas contentée de porter plainte. « Ne rien dire, c’est couvrir » justifie-t-elle. Mais reprendre sur son compte toute la boue que charrie son nom, n’est-ce pas forcément s’exposer aux éclaboussures ? Imagine-t-on une ministre citer à la radio les insultes des lettres anonymes qu’elle reçoit dans l’exercice de sa fonction ? Non, bien sûr, car le pouvoir doit toujours se placer un cran au-dessus de ceux qui l’insultent anonymement, s’il veut se faire respecter. A moins que le but recherché ne soit politique : en livrant l’attaque la plus vile au regard de tous, on s’expose en tant que victime et on reflète la haine, au risque de contribuer à l’hystérisation des esprits.

    Cet épisode est révélateur de la montée en tensions que connaît la mobilisation des « gilets jaunes », à mesure qu’elle devient moins populaire. Des journalistes menacés ou même violentés, des députés insultés…. « Le mouvement social s’est laissé peu à peu gagner par une vindicte inacceptable », écrit Le Monde le 9 janvier. La question de ce qu’il faut montrer est au cœur des débats. Faut-il, envers et contre tout, donner la priorité au direct comme BFMTV qui suit en continu les heurts entre « gilets jaunes » et forces de l’ordre, y compris quand un policier est boxé ? Ou faut-il écarter les images les plus violentes comme LCI le jour où Macron a été copieusement insulté au Puy-en-Velay ? Pour en discuter, le CSA a réuni jeudi les patrons de chaînes, y compris Russian Today (RT), qui a fait le buzz en interviewant une « gilet jaune » désireuse de mettre Brigitte Macron je cite « à poil sur un tas de palettes ». Ce qui a conduit Marlène Schiappa à saisir le CSA.

    Les fake news sont aussi au centre de l’hystérisation ambiante. Attentat organisé à Strasbourg, pacte de Marrakech pour aboutir au grand remplacement des Français, CRS étrangers pour réprimer les « gilets jaunes »… Les contrevérités les plus folles circulent sur les réseaux sociaux pour rallier des gens à une cause ou enrichir des usines à clics. Face à cela, les Facebook et autres entretiennent les internautes dans leur bulle de croyances et l’info a de plus en plus de mal à se faire une place au milieu l’infox.


    Sur le même sujet

    • Reportage France

      Menaces et intimidations sur des députés français

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Peut-on lutter contre le complotisme?

      En savoir plus

    • Chronique des médias

      Lutter contre les fausses rumeurs, l'objectif des médias

      En savoir plus

    • France

      «Gilets jaunes»: la Russie attise-t-elle la colère via des faux comptes Twitter?

      En savoir plus

    • Atelier des médias

      Comment le mouvement des gilets jaunes s’organise-t-il en utilisant Facebook?

      En savoir plus

    • Chronique des médias

      Les médias français face aux gilets jaunes

      En savoir plus

    • «Le Monde» bataille pour son indépendance

      «Le Monde» bataille pour son indépendance

      Le quotidien Le Monde s’est mobilisé cette semaine dans une tribune signée par 460 journalistes pour obtenir un droit d’agrément en cas de changement de contrôle dans …

    • Facebook sur l’agenda des médias

      Facebook sur l’agenda des médias

      Lors des rencontres professionnelles de la publicité, Udecam, est apparue cette semaine toute l’ambivalence des médias français vis-à-vis de Facebook. Entre recherche …

    • Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Une image a fait le tour du monde et a particulièrement ému le continent américain : c’est la photo d’un homme retrouvé mort avec sa fille au bord du Rio Grande, en tenant …

    • Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Un rapport publié par Reuters Institute fait de la France le dernier pays en matière de confiance dans les médias. Pourquoi un telle défiance vis à vis de la presse ?  …

    • Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      D'importantes manifestations se tiennent à Hong Kong contre le projet de loi sur les extraditions judiciaires vers la Chine. Un million de personnes étaient dans la rue …

    • L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      En Algérie, depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika, la situation des journalistes étrangers sur place est compliquée. Exemple: l'AFP.

    • Allemagne, année Rezo

      Allemagne, année Rezo

      La CDU, le parti au pouvoir avec le SPD en Allemagne, qui met en cause les nouveaux médias, et notamment YouTube, pour une vidéo virale dénonçant le bilan du gouvernement …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.