GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kim a invité Poutine en Corée du Nord, invitation «acceptée» (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim estime que la paix dans la péninsule coréenne dépend des USA (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de «mauvaise foi» lors du sommet de Hanoi (agence nord-coréenne KCNA)
    • Le Chinois Xi Jinping prochainement à la Maison blanche (Donald Trump)

    Les multinationales de la pétrochimie luttent contre les déchets plastiques

    Selon les experts, si la production de plastique ne diminue pas, il pourrait y avoir en 2050 plus de plastique que de poissons dans les océans. SEYLLOU / AFP

    Comment éliminer les déchets plastiques dans l’environnement surtout ceux qui terminent dans les mers et les océans ? Une trentaine de multinationales du secteur de la pétrochimie et du recyclage s’unissent pour trouver des solutions. Ils viennent de créer une alliance dotée d’un fonds d’un milliard de dollars.

    On trouve dans cette alliance des géants mondiaux du pétrole, de la chimie, des grands consommateurs d’emballages plastiques, souvent critiqués par les défenseurs de l’environnement: Total, Shell, Exxonmobil, Henkel ou encore des multinationales du recyclage comme Suez et Véolia, viennent de créer une alliance. Son objectif : trouver des solutions pour éliminer, nettoyer, réduire les rejets et mieux recycler leurs déchets. Les membres de l’alliance s’engagent à mobiliser dans un premier temps 1 milliard de dollars pour lutter contre la pollution plastique. Le fonds va notamment financer des initiatives déjà existantes dans les villes, collaborer avec des organisations intergouvernementales ou travailler avec des institutions universitaires.

    Ces multinationales reconnaissent qu’il y a urgence face à la pollution plastique de l’environnement surtout des océans. Selon l’ONU, c'est là qu'on fini environ 80 % des emballages plastiques produits depuis les années 1950 dans le monde, soit entre 8 et 12 millions de tonnes chaque année. Si rien n’est fait pour pallier ce phénomène, il y aura plus de plastique que de poissons d’ici 2050.

    Cette alliance voit le jour au moment où le groupe Nestlé annonce qu’il va éliminer dès le mois prochain les pailles en plastiques de tous ses produits. Le numéro un mondial de l’agroalimentaire est classé par les ONG de l’environnement parmi les 10 marques qui produisent le plus de déchets plastiques dans le monde. L’initiative de Nestlé rejoint ainsi les efforts d’autres entreprises du secteur comme Danone qui se sont déjà engagées à utiliser des emballages recyclables et réutilisables d’ici 2025.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.