GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Le premier Salon de l’Elevage du Burkina Faso, ou SABEL 2018

    Le présidium. © RFI/Sayouba Traoré

    Aujourd’hui, Le Coq Chante va promener son micro dans les allées et les stands du premier Salon de l’Elevage du Burkina Faso, qui a eu lieu du 29 novembre au 1er décembre 2018, à Ouagadougou. Là-bas, les techniciens disent tout simplement le SABEL 2018.

    Il nous faut, avant tout propos, situer la place et les enjeux de l’élevage dans un pays sahélien comme le Burkina Faso. Quelques chiffres. Disons que, globalement, le sous-secteur des productions animales et halieutiques est le deuxième secteur d’activité après l’agriculture. Ce qui fait du Burkina Faso, un pays à vocation pastorale et pour lequel l’élevage constitue l’un des secteurs les plus importants de l’économie, avec une contribution estimée à 18% au PIB et 26% aux recettes d’exportation. En 2017, les effectifs du cheptel au Burkina Faso étaient estimés à près de 9,7 millions de bovins, 10 millions d’ovins, 15 millions de caprins, plus de 2 millions de porcins, environ 46 millions de volailles et près de 26 000 tonnes de poissons produites.
     

    Sayouba Traoré en compagnie de l’artiste musicien burkinabè Sana Bob. © RFI/Sayouba Traoré

    Les activités d’élevage sont sources d’emplois directs et indirects pour près de 86% de la population rurale, tandis que la transformation des produits animaux et halieutiques sont sources de plusieurs milliers d’emplois pour les populations urbaines. C’est donc dire que l’élevage est un puissant levier de lutte contre la pauvreté en ce qu’il permet aux ménages, même les plus vulnérables, d’accéder à des ressources monétaires substantielles. Il y a tout simplement de la place pour tous en élevage, et l’animal estun portefeuille ambulant. C’est pour toutes ces raisons qu’il peut sembler étonnant pour l’observateur, que ce Salon de l’Elevage 2018 soit le premier du genre dans ce pays.

    Pourquoi organiser un tel évènement ? Un Salon de l’Elevage, un événement qui a pour but de contribuer à la promotion de l’élevage et à la valorisation des produits animaux et halieutiques, à travers la création d’une plateforme de rencontres et d’échanges entre tous les acteurs de ce secteur stratégique. On comprend donc pour quelles finalités, plusieurs pays africains ont initié des salons pour la promotion de filières spécifiques. Ceux qui ont un lien avec l’élevage sont : le Nigeria avec trois salons, l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, l’Ethiopie, le Kenya, l’Ouganda et la Tunisie  avec deux salons chacun, et enfin la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Maroc, le Sénégal et la Zambie avec un salon chacun. Au total, 22 évènements recensés dans ces 13 pays.

    Invités :
    - Sommanogo Koutou, ministre des Ressources Animales et Halieutiques du Burkina Faso
    - Moussa Koné, président de la Chambre nationale d’Agriculture du Burkina Faso
    - Jean Haro, ingénieur d’élevage, directeur régional des Ressources animales et halieutiques du Centre.
     

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Fabien Mugneret


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      Le 27ème Sommet de l’Elevage à Clermont-Ferrand

      En savoir plus

    • Le coq chante

      SPACE 2017 à Rennes: l’élevage africain à l’honneur

      En savoir plus

    • Le coq chante

      Comment valoriser l'élevage en Afrique

      En savoir plus

    • Le coq chante

      La pratique de l’élevage dans le département de Dosso au Niger

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.