GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 1 Décembre
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'Espagne a du mal à écouler sa production record de citrons

    Un citronnier dans la région de Murcie en Espagne le 11 juillet 2018. Julio Aracil Moratel/Bloomberg via Getty Images

    L'Espagne peut compter cette année sur sa plus belle récolte de citrons depuis dix ans. Mais les cultivateurs ibériques sont concurrencés par la Turquie, de plus en plus agressive à l'export.

    Dans la région de Murcie, les producteurs de citron se lamentent. « Notre avenir est menacé, confient-ils à la presse locale, par la concurrence de la Turquie ». L'Espagne devrait produire, selon la dernière estimation, le plus gros tonnage de citrons en dix ans, plus de 1,3 millions de tonnes. De quoi conforter son rang de premier exportateur mondial de citron frais. Mais déjà, les cultivateurs ibériques en laissent dans les arbres. Le citron turc est vendu à 50 centimes le kilo en moyenne, 25% à 30% de moins que l'an dernier, grâce entre autres à la faiblesse de la monnaie turque, et il est en train de prendre des parts de marchés au citron espagnol, non pas tant sur le marché européen, où l'on apprécie toujours la qualité de l'agrume espagnol, mais en Amérique du Nord. C'est là pourtant, aux Etats-Unis et au Canada, que l'Espagne avait compensé la fermeture du marché russe aux produits agricoles européens depuis 2014.

    Rançon du succès

    Le retour en vogue du citron auprès des consommateurs n'est plus une garantie pour les producteurs. Le succès de cet agrume, devenu un fruit détox et santé, est réel. En cinq ans, le commerce international du citron a progressé de 28%, estiment les experts du Cirad, et les ventes vont continuer de croître en volume. Mais elles ne seront plus aussi juteuses, parce que la production de citron répond trop vite à l'engouement. Depuis 2014, l'Espagne a planté 4 millions de pieds de citronniers, l'Italie 1 million, la Turquie a aussi développé les surfaces. Dans cinq ans la production de citron de l'hémisphère Nord aura progressé de 1,3 million de tonnes, soit la récolte actuelle de l'Espagne, alors que la demande ne grossira que d'un demi-million de tonnes dans l'intervalle.

    Excédents dans cinq ans

    Pour l'instant, si les prix s'affaissent un peu en Espagne, c'est qu'on est en milieu de saison. L'industrie de transformation du citron (jus, huile essentielle...) absorbera ce qui n'est pas consommé en frais. Mais dans cinq ans la filière pourrait être confrontée à de véritables excédents de citrons.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.