GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Sud des Philippines: l’autonomie est-elle la meilleure réponse à la violence?

    Jolo, archipel de Sulu, ce dimanche 27 janvier 2019. © AFP/Handout

    Aux Philippines, la région autonome Bangsamoro est née la semaine dernière. Les musulmans de ce pays, à grande majorité catholique, ont donc leur terre. Le référendum du 21 janvier 2019 est le fruit de 40 ans d'insurrection, menée notamment par le Milf. Un mouvement qui va administrer cette nouvelle région, jusqu'à l'organisation d'élection en 2022. La population musulmane du sud des Philippines espère maintenant un meilleur développement de leur région, mais aussi la paix. Or, le dimanche 27 janvier 2019, un double attentat contre une cathédrale est venu leur rappeler l'ampleur du défi. L'autonomie peut-elle répondre à la violence et permettre aux musulmans de trouver leur place aux Philippines ?

    Avec :
    -
    Frederic Durand, professeur de géographie à l’Université Toulouse 2 et spécialiste de l’Asie du Sud-Est.
    - Romain Quivooij, chercheur associé au Centre d’excellence pour la sécurité nationale de l’université Nanyang Technological à Singapour.


    Sur le même sujet

    • Philippines

      Philippines: un double attentat meurtrier frappe une église chrétienne à Solo

      En savoir plus

    • Philippines

      Philippines: référendum sous tension à Mindanao, dans le sud de l'archipel

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Un robot risque-t-il de vous remplacer au travail?

    Un robot risque-t-il de vous remplacer au travail?
    Et si demain, c'est un robot qui travaillait à votre place ? Selon une étude du Cabinet de conseil britannique, Oxford Economics, c'est ce qui arrivera à 20 millions de personnes, dans le secteur industriel d'ici 2030. Des robots plus efficaces que des (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.